Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Amériques Amériques

Les inscriptions au chômage atteignent un record

Texte par REUTERS

Dernière modification : 20/11/2008

Le ministère du Travail américain a publié les chiffres du nombre d'inscriptions hebdomadaires au chômage qui s'élèvent à 542 000, bien plus que ce qu'attendaient les analystes et un nouveau record en 16 ans.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont atteint la semaine dernière leur niveau le plus élevé depuis 16 ans.

Selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail, les inscriptions au chômage lors de la semaine au 15 novembre se sont établies à 542.000 contre 515.000 (révisé de 516.000) la semaine précédente.
 

Les économistes attendaient en moyenne 505.000 inscriptions au chômage. Ce sont les inscriptions hebdomadaires les plus élevées depuis les 564.000 de la semaine au 25 juillet 1992.

Les futures sur indices boursiers ont creusé leurs pertes à la suite de ces données et le prix des fonds d'Etat a augmenté, les investisseurs cherchant désespérement des valeurs refuge.

 
Cet indicateur vient à son tour raviver les craintes d'une récession durable aux Etats-Unis.

"Ces chiffres dressent un tableau plutôt sombre du marché de l'emploi à la mi-novembre et confirment les déclarations de la Fed de la veille. Une nouvelle baisse des taux d'intérêt lors de la réunion de la Réserve fédérale le 16 décembre peut être considérée comme acquise", a estimé Cary Leahey, économiste chez Decision Economics.

 
La Réserve fédérale a drastiquement revu en baisse ses prévisions de croissance pour 2009 et certains des membres du comité de politique monétaire de la Fed pensent que d'autres baisses de taux d'intérêt pourraient être nécessaires en cas de nouvelle détérioration de la conjoncture.

Selon le compte rendu de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed du mois d'octobre publié mercredi, l'économie américaine devrait subir une légère contraction au second semestre 2008 et au premier semestre 2009.

 
Un responsable du département du Travail a souligné qu'il n'y avait eu aucun élément exceptionnel pendant la semaine sous revue.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 506.500 contre 490.750 (révisé de 491.000) la semaine précédente.

Il s'agit là d'un plus haut depuis la moyenne mobile sur quatre semaines au 8 janvier 1983.


Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités s'est élevé à 4,012 millions lors de la semaine au 8 novembre (dernière semaine pour laquelle ces chiffres sont disponibles), soit au plus haut depuis décembre 1982, contre 3,903 millions la semaine précédente.

Première publication : 20/11/2008

COMMENTAIRE(S)