Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

Amériques

Janet Napolitano favorite pour diriger la Sécurité intérieure

Vidéo par Clément MASSE

Texte par REUTERS

Dernière modification : 20/11/2008

Selon CNN, Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneure de l'Arizona. Le futur président propose également Tom Daschle au poste de secrétaire à la Santé.

Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneur démocrate de l'Arizona, assure mercredi la chaîne d'information continue CNN.
   

Penny Pritzker, femme d'affaire dont la famille a fondé la chaîne hôtelière Hyatt et qui présidait le comité de financement de son équipe de campagne, se verrait confier elle le commerce, ajoute CNN qui cite de "multiples sources".
   

D'autres nominations sont confirmées dans l'administration du futur 44e président des Etats-Unis, qui entrera en fonction
le 20 janvier.
   

Après Eric Holder, qui devrait devenir le premier Noir à la tête du département de la Justice, Obama a proposé mercredi à
l'ancien président du groupe démocrate au Sénat Tom Daschle de devenir son secrétaire à la Santé, avec la responsabilité de réformer la couverture maladie dont sont privés 47 millions d'Américains.
   

Les choix d'Obama devront être validés par le Sénat.

Première publication : 20/11/2008

COMMENTAIRE(S)