Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

Amériques

Janet Napolitano favorite pour diriger la Sécurité intérieure

Vidéo par Clément MASSE

Texte par REUTERS

Dernière modification : 20/11/2008

Selon CNN, Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneure de l'Arizona. Le futur président propose également Tom Daschle au poste de secrétaire à la Santé.

Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneur démocrate de l'Arizona, assure mercredi la chaîne d'information continue CNN.
   

Penny Pritzker, femme d'affaire dont la famille a fondé la chaîne hôtelière Hyatt et qui présidait le comité de financement de son équipe de campagne, se verrait confier elle le commerce, ajoute CNN qui cite de "multiples sources".
   

D'autres nominations sont confirmées dans l'administration du futur 44e président des Etats-Unis, qui entrera en fonction
le 20 janvier.
   

Après Eric Holder, qui devrait devenir le premier Noir à la tête du département de la Justice, Obama a proposé mercredi à
l'ancien président du groupe démocrate au Sénat Tom Daschle de devenir son secrétaire à la Santé, avec la responsabilité de réformer la couverture maladie dont sont privés 47 millions d'Américains.
   

Les choix d'Obama devront être validés par le Sénat.

Première publication : 20/11/2008

COMMENTAIRE(S)