Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En une seconde, tout s'est écroulé"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le burkini est une provocation"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

Amériques

Janet Napolitano favorite pour diriger la Sécurité intérieure

Vidéo par Clément MASSE

Texte par REUTERS

Dernière modification : 20/11/2008

Selon CNN, Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneure de l'Arizona. Le futur président propose également Tom Daschle au poste de secrétaire à la Santé.

Barack Obama aurait l'intention de confier le département de la Sécurité intérieure à Janet Napolitano, gouverneur démocrate de l'Arizona, assure mercredi la chaîne d'information continue CNN.
   

Penny Pritzker, femme d'affaire dont la famille a fondé la chaîne hôtelière Hyatt et qui présidait le comité de financement de son équipe de campagne, se verrait confier elle le commerce, ajoute CNN qui cite de "multiples sources".
   

D'autres nominations sont confirmées dans l'administration du futur 44e président des Etats-Unis, qui entrera en fonction
le 20 janvier.
   

Après Eric Holder, qui devrait devenir le premier Noir à la tête du département de la Justice, Obama a proposé mercredi à
l'ancien président du groupe démocrate au Sénat Tom Daschle de devenir son secrétaire à la Santé, avec la responsabilité de réformer la couverture maladie dont sont privés 47 millions d'Américains.
   

Les choix d'Obama devront être validés par le Sénat.

Première publication : 20/11/2008

COMMENTAIRE(S)