Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Pas de plan pour sauver le secteur de l'automobile

Vidéo par Laure CONSTANTINESCO

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/11/2008

Harry Reid, le chef de la majorité démocrate au Sénat, affirme qu'il n'y a pas de plan au Congrès pour le secteur automobile. Un peu plus tôt, 4 sénateurs républicains et démocrates avaient annoncé un accord sur un plan de sauvetage.

Lire aussi le dossier : "La panne sèche du secteur automobile"


Le leader de la majorité démocrate au Sénat  américain Harry Reid a affirmé jeudi qu'il n'y avait aucun plan pour le moment en vue au Congrès pour aider le secteur automobile.
   
Harry Reid a reconnu qu'il s'agissait d'une "triste réalité": en dépit d'un accord bipartisan entre quatre sénateurs d'Etat liés à l'industrie automobile, il n'y a pas eu pour l'instant un soutien suffisant pour présenter un plan de sauvetage au Sénat ou à la Chambre des représentants.
   
M. Reid a indiqué que les dirigeants des grands groupes automobiles auront une autre chance de faire des propositions pour le secteur, qui pourraient conduire à d'importantes restructurations, et que le Congrès pourrait se pencher à nouveau sur la question en décembre.

 

L'optimisme de quatre sénateurs  

 

A la mi-journée, des sénateurs républicains et démocrates avaient annoncé être parvenus à un accord sur un plan de sauvetage pour l'industrie automobile.
   
Les quatre élus à l'origine de cette initiative sont tous originaires d'Etats où les trois grands constructeurs américains en graves difficultés, General Motors, Ford et Chrysler, ont leurs usines (Michigan, Ohio et Missouri).
  

Les sénateurs démocrates Carl Levin, Debbie Stabenow et leurs collègues républicains Kit Bond et George Voinovich avaient prévu de donner plus d'explications sur le texte qu'ils avaient prévu de soumettre ultérieurement à la chambre haute du Parlement américain, lors d'une conférence de presse jeudi au Sénat.

Première publication : 20/11/2008

COMMENTAIRE(S)