Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Amériques

Pas de plan pour sauver le secteur de l'automobile

©

Vidéo par Laure CONSTANTINESCO

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 21/11/2008

Harry Reid, le chef de la majorité démocrate au Sénat, affirme qu'il n'y a pas de plan au Congrès pour le secteur automobile. Un peu plus tôt, 4 sénateurs républicains et démocrates avaient annoncé un accord sur un plan de sauvetage.

Lire aussi le dossier : "La panne sèche du secteur automobile"


Le leader de la majorité démocrate au Sénat  américain Harry Reid a affirmé jeudi qu'il n'y avait aucun plan pour le moment en vue au Congrès pour aider le secteur automobile.
   
Harry Reid a reconnu qu'il s'agissait d'une "triste réalité": en dépit d'un accord bipartisan entre quatre sénateurs d'Etat liés à l'industrie automobile, il n'y a pas eu pour l'instant un soutien suffisant pour présenter un plan de sauvetage au Sénat ou à la Chambre des représentants.
   
M. Reid a indiqué que les dirigeants des grands groupes automobiles auront une autre chance de faire des propositions pour le secteur, qui pourraient conduire à d'importantes restructurations, et que le Congrès pourrait se pencher à nouveau sur la question en décembre.

 

L'optimisme de quatre sénateurs  

 

A la mi-journée, des sénateurs républicains et démocrates avaient annoncé être parvenus à un accord sur un plan de sauvetage pour l'industrie automobile.
   
Les quatre élus à l'origine de cette initiative sont tous originaires d'Etats où les trois grands constructeurs américains en graves difficultés, General Motors, Ford et Chrysler, ont leurs usines (Michigan, Ohio et Missouri).
  

Les sénateurs démocrates Carl Levin, Debbie Stabenow et leurs collègues républicains Kit Bond et George Voinovich avaient prévu de donner plus d'explications sur le texte qu'ils avaient prévu de soumettre ultérieurement à la chambre haute du Parlement américain, lors d'une conférence de presse jeudi au Sénat.

Première publication : 20/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)