Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques Amériques

Les sénateurs peinent à s'accorder sur l'aide à l'industrie automobile

©

Texte par AFP

Dernière modification : 20/11/2008

Les sénateurs ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur les 25 milliards de dollars que les démocrates proposent de débloquer afin de venir en aide à l'industrie automobile.

Retrouvez notre dossier spécial : "La panne sèche du secteur automobile".

 

Les démocrates du Sénat américain, qui ont proposé une nouvelle aide de 25 milliards de dollars pour les constructeurs automobiles en difficulté, se trouvaient dans une impasse mercredi soir face aux républicains qui proposent d'utiliser des fonds déjà votés.

Les débats sur la nouvelle législation proposée par les démocrates ont commencé mercredi soir.

Ceux-ci se sont immédiatement heurtés aux "objections" des républicains. Le leader de la minorité républicaine Mitch McConnell a proposé dans un communiqué de "rediriger les fonds déjà attribués par le Congrès sur un programme de 25 milliards de dollars pour les constructeurs automobiles pour construire des véhicules de haute technologie, couplé avec de nouvelles protections pour les contribuables".

Harry Reid, le leader de la majorité démocrate, a réitéré son appel à l'administration Bush pour débloquer la situation. "Comme nous l'avons déjà dit, le Trésor détient l'autorité et l'argent pour protéger des milliers d'Américains qui travaillent dans notre industrie automobile en danger. Si l'administration Bush a un quelconque intérêt à sauver Détroit (où sont implantés les constructeurs automobiles, ndlr), elle a le pouvoir de le faire", a-t-il écrit dans un communiqué mercredi soir.

La sénatrice démocrate du Maryland Barbara Mikulski, qui a défendu une mesure de rabais fiscal pour les achats de nouveaux véhicules, s'est emportée devant ses collègues. "Je fais objection à l'objection" des républicains, a-t-elle déclaré, prédisant qu'une faillite des constructeurs coûterait 126 milliards de dollars en trois ans et que trois millions de personnes pourraient perdre leur emplois.
 

Première publication : 20/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)