Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

DOSSIERS

La tribu perdue des Bnei Menashe

©

Vidéo par Capucine HENRY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/02/2009

Une communauté de 7 000 personnes pratique un judaïsme traditionnel dans une région isolée du nord-est de l'Inde, le Mizoram. Ces juifs se disent issus de l'une des tribus perdues d'Israël, celle des Bnei Menashe ("fils de Menashe").

Attention certaines images de ce documentaire peuvent choquer.

Cette semaine, l'équipe du magazine Humanitaire vous emmène dans le Mizoram, un Etat du nord-est de l'Inde, à la frontière du Bangladesh et de la Birmanie. Aux confins du sous-continent indien, vit une comunauté d'environ 7000 personnes qui pratique, depuis les années 1950, un judaïsme traditionnel. Tous sont persuadués de leur appartenance à l'une des dix tribus perdues d'Israël, la tribu des Bnei Menashe ("fils de Menashe"), issue de la tribu de Joseph qui, selon les écrits, aurait immigré vers l'Orient.

Une délégation des autorités religieuses juives venue d'Israël s'est rendue dans le Mizoram afin de faciliter le retour des 7000 mizos vers la Terre Sainte, car ils ont été officiellement reconnus par le grand Rabin d'Israël. Ce qui leur permet de bénéficier de la "loi de retour" (Alya) qui leur octroie la nationalité israélienne.

Les places sont chères et la sélection au départ difficile. Ceci n'est pas sans poser des questions délicates : sur quels critères peut-on prouver sa judaïté ? Et considérant les problèmes démographiques d'Israël, est-il possible de tous les rappatrier en Terre Sainte, alors que l'État hébreux vient à peine d'intégrer deux vagues successives d'immigrés, celles des Juifs éthiopiens et d'Europe de l'Est, qui, elles aussi, ont bénéficié de la loi du retour ?

Les premiers arrivants ont été "poussés" à s'installer dans les colonies de Gaza et de Cisjordanie, ce qui a vallu de nombreuses critiques sur les motivations réelles de leur arrivée en Israël.

Notre envoyée spéciale, Capucine Henry, est allée à la rencontre de ces candidats à l'exil.

Première publication : 20/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)