Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Economie

Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

Texte par AFP

Dernière modification : 21/11/2008

Le principal indice financier paneuropéen a perdu près de 3% à la clôture. Le CAC 40 de Paris est en baisse pour la troisième session successive, tandis que les places de Londres et de Francfort perdaient toutes les deux plus de 2%.

La Bourse de Paris a clôturé vendredi une séance en dents de scie sur un repli de 3,33% à 2.881,26 points, soit un nouveau plus bas depuis mai 2003. L'indice CAC 40 a perdu 12,46% sur la semaine et recule de 48,68% depuis le début de l'année.

Tous les indices sectoriels ont terminé dans le rouge en Europe à l'exception de l'indice des produits de base (+3,25%).

Après avoir surperformé le reste du marché, le secteur pharmaceutique a été victime de prises de bénéfice : le DJS des valeurs de la santé a perdu 6,15%. Les valeurs bancaires se sont retournées à la baisse sur des craintes concernant la survie de la banque américaine Citigroup.

Société générale (-13,84% à 27,52 euros) et Sanofi-Aventis (-10,34% à 38,81 euros) ont ainsi enregistré les deux plus fortes baisses de l'indice CAC 40.

Les autres grandes places européennes ont aussi fini dans le rouge : Londres a perdu 2,43% et Francfort 2,2%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a cédé 2,98% (-50,91% depuis le début de l'année) et l'EuroFirst 300 2,82%.

Première publication : 21/11/2008

COMMENTAIRE(S)