Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

Economie

Les Bourses européennes clôturent dans le rouge

Texte par AFP

Dernière modification : 21/11/2008

Le principal indice financier paneuropéen a perdu près de 3% à la clôture. Le CAC 40 de Paris est en baisse pour la troisième session successive, tandis que les places de Londres et de Francfort perdaient toutes les deux plus de 2%.

La Bourse de Paris a clôturé vendredi une séance en dents de scie sur un repli de 3,33% à 2.881,26 points, soit un nouveau plus bas depuis mai 2003. L'indice CAC 40 a perdu 12,46% sur la semaine et recule de 48,68% depuis le début de l'année.

Tous les indices sectoriels ont terminé dans le rouge en Europe à l'exception de l'indice des produits de base (+3,25%).

Après avoir surperformé le reste du marché, le secteur pharmaceutique a été victime de prises de bénéfice : le DJS des valeurs de la santé a perdu 6,15%. Les valeurs bancaires se sont retournées à la baisse sur des craintes concernant la survie de la banque américaine Citigroup.

Société générale (-13,84% à 27,52 euros) et Sanofi-Aventis (-10,34% à 38,81 euros) ont ainsi enregistré les deux plus fortes baisses de l'indice CAC 40.

Les autres grandes places européennes ont aussi fini dans le rouge : Londres a perdu 2,43% et Francfort 2,2%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a cédé 2,98% (-50,91% depuis le début de l'année) et l'EuroFirst 300 2,82%.

Première publication : 21/11/2008

COMMENTAIRE(S)