Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

Amériques Amériques

Un virus informatique a infiltré le Pentagone

Texte par AFP

Dernière modification : 22/11/2008

Le Pentagone, qui gère 17 000 réseaux informatiques, a été infiltré par un virus. L'institution américaine affirme avoir pris les mesures nécessaires pour y remédier sans préciser si des données informatiques avaient été endommagées.

Le ministère américain de la Défense a annoncé vendredi avoir été victime d'un virus informatique qui a infesté ses réseaux d'ordinateurs.
  
"Nous sommes au courant de l'existence d'un virus mondial qui fait l'objet d'alertes", a déclaré le porte-parole du Pentagone Bryan Whitman. "Nous avons constaté cela sur nos réseaux et nous avons pris des mesures pour y remédier", a-t-il dit.
  
M. Whitman n'a pas voulu préciser la nature du virus en question ni si des réseaux informatiques ultra secrets avaient été touchés.
  
Selon la presse spécialisée, le Pentagone a diffusé lundi une note interne interdisant avec effet immédiat l'utilisation de clés USB sur tous les ordinateurs du ministère.
  
Le Pentagone est à la tête de 17.000 réseaux informatiques locaux ou régionaux et compte quelque sept millions de terminaux.

Première publication : 21/11/2008

COMMENTAIRE(S)