Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique Asie - pacifique

Un milliardaire arrêté pour manipulation boursière

©

Texte par REUTERS

Dernière modification : 24/11/2008

Selon le magazine financier "Caijing", Huang Guangyou, considéré comme l'homme le plus riche de Chine, a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre d'une enquête sur la manipulation du cours d'une société contrôlée par son frère.

La cotation du numéro un chinois de la distribution de matériel électronique GOME <0493.HK> a été suspendue lundi tandis que la société tentait de vérifier des informations sur le placement en garde à vue de son président pour manipulation de cours.

Selon le magazine financier Caijing, Huang Guangyou, considéré comme l'homme le plus riche de Chine, a été placé en garde à vue mercredi soir dans le cadre d'une enquête sur des mouvements de cours observés sur l'action SD Jintai <600385.SS>, un groupe spécialisé dans les équipements médicaux.

GOME a indiqué ne pas avoir reçu de document officiel en rapport avec ces accusations.

SD Jintai, dont le cours a vu sa valeur multipliée par plus de huit depuis son introdudction en Bourse en 2007, est contrôlé par le frère de Huang Guangyu, Huang Junquin.

Les analystes craignent que ces faits, s'ils étaient avérés, aient un impact négatif sur les finances de GOME.

Lundi, l'édition internet de Shanghai Securities rapportait sans citer de source que Huang était à son domicile. Ces informations sont contredites par une source hong-kongaise proche de la situation, s'exprimant sous condition d'anonymat en raison du caractère sensible de l'affaire, qui affirmait que GOME avait du mal à localiser son président.

Elevé dans une famille pauvre de la province de Guangdong, Huang est arrivé à Pékin à l'âge de 17 ans où il a créé sa société de distibution de matériel électronique avec 30.000 yuans (3.500 euros) en poche. Il a fondé GOME en 1987. Selon Hurun, qui publie une liste des chinois les plus riche, sa fortune personnelle est évaluée à cinq milliards d'euros.

Première publication : 24/11/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)