Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Chavez envisage d'amender la constitution pour permettre sa réélection

Texte par AFP

Dernière modification : 25/11/2008

Le président vénézuélien annonce que son parti pourrait déposer un texte permettant la réélection indéfinie du chef de l'État. Hugo Chavez a remporté dimanche une victoire mitigée aux élections régionales.

Le parti au pouvoir au Venezuela et "les couches populaires" vont évaluer la possibilité de présenter en 2009 un projet de réforme constitutionnelle permettant la réélection indéfinie du chef de l'Etat, a annoncé le président Hugo Chavez, qui doit en principe quitter le pouvoir en 2013.

"C'est un droit du peuple. On verra si le peuple utilise ce droit et, s'il y a un référendum, si l'ensemble du pays l'approuve ou non", a déclaré le président Chavez. "Mais ce n'est pas ma priorité dans l'immédiat", a-t-il cependant ajouté.

"J'ai dit que je n'allais pas solliciter de réforme constitutionnelle autour du point de la réélection présidentielle. Mais je ne peux pas empêcher quelqu'un de le faire", a-t-il souligné.

Le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) du président Chavez a remporté une victoire en demi-teinte dimanche aux élections régionales, gagnant la plupart des Etats mais essuyant des défaites dans les plus peuplés et les plus riches, et à Caracas.

M. Chavez, qui fêtera les dix ans de sa première élection le 6 décembre, avait présenté ce scrutin comme un plébiscite sur sa révolution bolivarienne et suggéré qu'en cas de victoire probante il soumettrait à nouveau au vote une réforme de la Constitution permettant sa réélection indéfinie après 2013, date à laquelle il doit en principe quitter le pouvoir.

Une précédente tentative de réforme constitutionnelle a été rejetée par référendum en décembre 2007.
 

Première publication : 25/11/2008

COMMENTAIRE(S)