Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Asie - pacifique

Deux ressortissants français tués dans les attentats

Vidéo par Lise THOMAS-RICHARD

Dernière modification : 28/11/2008

Deux Français ont été tués dans les attentats de Bombay. Il s'agit de la fondatrice de la marque de lingerie "Princesse tam.tam", Loumia Hiridjee, et de son mari. La famille n'avait pas eu de nouvelle du couple depuis mercredi soir.

Lire aussi notre dossier sur les attentats de Bombay en cliquant ici.


Également : Le témoignage d'un soldat indien, sur les opérations militaires menées dans les hôtels.  

 

(Reuters) - Deux Français ont été tués dans les attentats Bombay, a annoncé vendredi le Quai d'Orsay.

"Je confirme que deux Francais ont trouvé la mort dans les attentats de Bombay", a déclaré à Reuters un porte-parole du ministère français des affaires étrangères.

Un couple avait été vu dînant dans le restaurant de l'hôtel Oberoi mercredi soir et, depuis, leurs familles étaient sans nouvelles, a précisé pour sa part la radio RTL.

Selon des sources policières, il s'agit de la fondatrice de la marque de lingerie "Princesse tam.tam", Loumia Hiridjee, et de son mari.

L'information a été confirmée à Reuters par le président de l'entreprise.

"En faisant autant de morts, dont deux Français, et de blessés, les terroristes se sont attaqués à la plus grande démocratie du monde. Tous les démocrates du monde se tiennent à ses côtés", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

"Je renouvelle mon soutien total, celui de la France et de l'Union européenne, aux autorités indiennes et au peuple indien dans une terrible épreuve que nous surmonterons tous ensemble", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Un avion doit prochainement ramener en France une vingtaine de Français bloqués à Bombay ces derniers jours par les attaques d'activistes islamistes.

Un appareil d'une capacité d'environ 150 places devrait arriver à Paris vendredi ou samedi soir avec à son bord environ 20 Français et d'autres Européens, a déclaré Eric Chevallier, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Parmi les Français rapatriés figurent 15 membres du personnel d'Air France <AIRF.PA>, qui se sont retrouvés bloqués dans leur hôtel après les attaques qui ont fait plus de 130 morts depuis mercredi soir dans la capitale économique indienne.

Première publication : 28/11/2008

COMMENTAIRE(S)