Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Paris tente de relancer le processus de paix au Proche-Orient

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Assassinat des moines de Tibhirine : 20 ans après, il reste des zones d'ombre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ken Loach, Palme d'or à Cannes : "Un autre monde est possible et nécessaire"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Droites extrêmes : en route vers le pouvoir?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel dément l’existence de nouveaux arrangements fiscaux du Luxembourg avec les multinationales

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Planète plastique : comment faire face ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les migrants ne sont pas un danger, ils sont en danger"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ni oui ni non"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama à Hiroshima : un hommage mais pas d’excuses

En savoir plus

L'ambassadeur américain prendra son poste en décembre

Dernière modification : 29/11/2008

Le diplomate de carrière Gene Cretz, confirmé en novembre comme ambassadeur en Libye par le Sénat américain, sera investi le 17 décembre. Il s'agit du premier ambassadeur américain en Libye depuis trois décennies.

(Reuters) Le premier ambassadeur appelé à représenter les Etats-Unis en Libye depuis trois décennies sera investi le 17 décembre et prendra ses fonctions quelques jours plus tard, a annoncé vendredi le département d'Etat.
 

Gene Cretz, diplomate de carrière qui a notamment été en poste à Tel Aviv, Damas, Le Caire, Islamabad, New Delhi et
Pékin, a été confirmé le 20 novembre comme ambassadeur en Libye par le Sénat américain.


Les relations entre les Etats-Unis et la Libye se sont considérablement améliorées depuis la décision de la Libye, en
décembre 2003, de renoncer à se doter d'armes de destruction massive, et le règlement de différends concernant des attentats imputés à la Libye par Washington.


Le dernier obstacle important à la normalisation des relations a été levé le mois dernier lorsque la Libye a versé
1,5 milliard de dollars dans un fonds destiné à indemniser les familles de citoyens américains tués dans l'attentat contre un avion de la Pan Am, en 1988 au dessus de Lockerbie, en Ecosse, et dans l'attentat contre une discothèque de Berlin-Ouest fréquentée par des Américains, en 1986.


Les Etats-Unis ont retiré leur ambassadeur de Tripoli en 1972 et tous les autres diplomates américains sont partis en
1979 à la suite de l'attaque de l'ambassade par une foule qui y a mis le feu.


Les deux pays ont rouvert des représentations dans leurs capitales respectives en 2004 et elles les ont élevées au niveau
d'ambassades en 2006.

Première publication : 29/11/2008

COMMENTAIRE(S)