Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

L'Union africaine demande à l'ONU de déployer des troupes

Dernière modification : 29/11/2008

Face au retrait annoncé des troupes éthiopienne présentes en Somalie, les responsables de l'Union africaine ont demandé à l'ONU de déployer une force internationale de stabilisation dans le pays, afin d’éviter tout vide sécuritaire.

AFP - Le Groupe des sages de l'Union Africaine (UA), composé d'éminentes personnalités africaines, a demandé samedi à l'ONU de déployer en Somalie "sans délai une force internationale de stabilisation", suite au retrait annoncé des troupes éthiopiennes de ce pays fin 2008.

"Le Groupe a été informé de la décision du gouvernement éthiopien de retirer ses forces de la Somalie, et ce dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Accord de Djibouti du 19 août 2008", indique dans un communiqué le Groupe des sages de l'UA, une institution du département Paix et sécurité de l'UA.

"Dans ce contexte, et afin d’éviter un vide sécuritaire qui compliquerait davantage la situation sur le terrain et compromettrait gravement les efforts visant à promouvoir une paix et une réconciliation durables, le Groupe a instamment demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d’assumer pleinement ses responsabilités, en particulier en autorisant sans autre délai la mise en place d’une force internationale de stabilisation", poursuit le communiqué.

L'Ethiopie a annoncé à l'UA et à l'ONU que ses troupes seraient complètement retirées de Somalie "d'ici la fin de l'année", dans un courrier adressé à ces deux organisations le 25 novembre, a indiqué vendredi le ministère éthiopien des Affaires étrangères.
 

Première publication : 29/11/2008

COMMENTAIRE(S)