Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

Les élections législatives s'annoncent serrées

Vidéo par Sanda NICOLA , Mirel BRAN

Dernière modification : 30/11/2008

À la veille des élections législatives, le leader de parti social démocrate, Mircea Geoana ne doute pas de la victoire et espère accéder au poste de Premier ministre. Selon les sondages, aucun parti ne devrait obtenir de majorité nette.

AFP - Quelque 18 millions de Roumains sont attendus aux urnes dimanche pour des élections législatives marquées par un duel serré entre la gauche social-démocrate (PSD) et la droite démocrate-libérale (PDL), après une campagne dominée par la crise économique.

Tous les deux en opposition, le PSD et le PDL dont est issu le président Traian Basescu sont crédités chacun de 32% à 35% des intentions de vote, soit un score insuffisant pour former la majorité "solide" prônée par le chef de l'Etat.

Le Parti national libéral (PNL, au pouvoir) du Premier ministre Calin Tariceanu devrait quant à lui obtenir environ 20% des voix, devenant ainsi un élément incontournable dans la négociation de toute alliance.

Seule autre formation quasiment assurée de dépasser la barre des 5% pour entrer au Parlement, l'Union démocratique des Magyars (UDMR, alliée au gouvernement), qui a toujours su jouer de sa position pour figurer dans chacun des gouvernements depuis 1996.

En revanche, le Parti de la Grande Roumanie (PRM, extrême droite), dont le déclin fut confirmé aux dernières municipales, pourrait rester pour la première fois sur le parvis du Parlement.

Si les trois principaux partis ont chacun désigné un candidat au poste de Premier ministre, le choix appartiendra au président Basescu, qui a affirmé que "personne ne pourra (lui) imposer le nom" du futur chef du gouvernement.

Sixièmes législatives depuis la chute du régime communiste, en 1989, ces élections se déroulent selon un nouveau mode de scrutin sur un tour, combinant le vote uninominal avec celui de liste.

Toutefois, quel que soit le gagnant, il ne bénéficiera pas de lune de miel, alors que la crise économique commence à sévir et que plusieurs conflits sociaux, mis en sourdine pendant la campagne, risquent d'éclater dès janvier.

Le bureaux de vote ouvrent à 07H00 (05H00 GMT) et ferment à 21H00. Des sondages sortie des urnes seront diffusés aussitôt après la clôture du scrutin, alors que les premiers résultats partiels devraient être publiés lundi matin par le Bureau électoral central (BEC).
 

Première publication : 30/11/2008

COMMENTAIRE(S)