Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Brown recevra Sarkozy à Londres pour évoquer la crise

Dernière modification : 04/12/2008

Lundi, le Premier ministre britannique Gordon Brown recevra le chef de l'État français Nicolas Sarkozy ainsi que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Au programme : une réunion de travail autour de la crise économique.

AFP - Le Premier ministre britannique Gordon Brown accueillera lundi à Londres le président français Nicolas Sarkozy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso pour une réunion  consacré à la crise économique, a annoncé jeudi Downing Street.

   
Une réunion de travail entre les trois dirigeants est prévue en début d'après-midi à Downing Street, suivie d'une rencontre avec des représentants des milieux d'affaires à Lancaster House, au centre de Londres.
   
Gordon Brown, dont le plan de sauvetage des banques début octobre a fait des émules dans le monde entier, a présenté fin novembre un plan de relance budgétaire de 20 milliards de livres (24 milliards d'euros), marqué par une baisse de la TVA, alors que l'économie britannique s'installe dans la récession.
   
Le président français a lui aussi annoncé jeudi un plan de relance de 26 milliards d'euros pour enrayer l'engrenage de la récession.
   
Londres accueillera par ailleurs le 2 avril le prochain sommet du G20 consacré à la crise financière et économique.
   
M. Barroso a quant à lui fait quelques vagues en Grande-Bretagne ces derniers jour en affirmant dimanche que Londres réfléchissait de plus en plus à une adoption de l'euro en raison de la crise financière. Le gouvernement de M. Brown avait fermement démenti, réaffirmant qu'il n'avait pas changé de position concernant la monnaie unique.
 

Première publication : 04/12/2008

COMMENTAIRE(S)