Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

80 millions d'euros de bijoux volés chez Harry Winston à Paris

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 06/12/2008

Trois individus armés ont réussi à dérober des bijoux pour un butin exceptionnel de 80 millions d'euros. Ils ont fait irruption dans la célèbre joaillerie Harry Winston, sise avenue Montaigne, et emporté la quasi totalité des bijoux exposés.

AFP - Le montant des bijoux volés jeudi lors du braquage de la joaillerie de luxe Harry Winston, avenue Montaigne à Paris (VIIIe), atteint quelque 80 millions d'euros, soit le plus important butin jamais constaté en France, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Selon la même source, les malfaiteurs étaient au nombre de quatre, dont deux étaient déguisés en femme, selon les premiers éléments de l'enquête.

Ils ont ensuite exhibé des armes et menacé la quinzaine d'employés et de clients présents.

Ces derniers ont ensuite été répartis "sans ménagement", selon la source, dans un coin de la bijouterie et des employés ont été blessés après avoir été frappés, toujours selon cette source.

Les malfaiteurs - parlant apparemment français, selon certains témoins -, ont rassemblé et mis dans les sacs, en un temps éclair, les bijoux, "connaissant apparemment les lieux", a précisé la source.

Ils ont ensuite pris la fuite, sans tirer un seul coup de feu, par un moyen et dans une direction ignorés.

La brigade de répression du banditisme (BRB) pense avoir affaire "à de grands professionnels" et n'écarte à ce sujet aucune piste : grand banditisme français ou ressortissants des pays de l'Est.

Bijoux et diamants sont difficiles à écouler, sauf dans les pays de l'Est, fait valoir cette source, un "nouvel Eldorado, depuis quelques années, pour les trafiquants".

La BRB procédait depuis jeudi soir à l'audition des témoins, clients, employés et passants présents dans et autour de la bijouterie au moment des faits, a-t-on ajouté de même source.

Première publication : 05/12/2008

COMMENTAIRE(S)