Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Sports

Zinedine Zidane trouve Emmanuel petit

Dernière modification : 05/12/2008

Dans son livre "À fleur de peau", Emmanuel Petit critique son ancien coéquipier de l'équipe de France, Zinédine Zidane. Dans le quotidien L'Équipe, ce dernier a exprimé son irritation et lancé qu'il "ne voulait plus voir" Emmanuel Petit.

AFP - "Emmanuel Petit, je ne veux plus le voir", affirme vendredi dans l'Equipe Zinédine Zidane à l'adresse de son ancien coéquipier de l'Equipe de France qui l'a violemment critiqué dans son livre "A fleur de peau" sorti dernièrement.
  
"Je ne veux plus le voir. Je l'ai croisé, déjà. Je lui ai dit ce que j'avais à lui dire", déclare notamment l'ancien N.10 de l'équipe de France de football.
  
Zidane ajoute "accepter la critique". "On ne peut pas être aimé de tout le monde", poursuit-il, affirmant cependant qu'il préfère dire aux gens ce qu'il pense d'eux "entre quatre yeux et pas dans la presse".
  
Evoquant le livre de Jérôme Rothen, "Vous n'allez pas me croire", dans lequel le milieu de terrain du Paris SG l'accuse de l'avoir traité de "fils de pute", lors d'une rencontre européenne, Zidane, qui dément avoir proféré cette insulte, déclare que "ce qui (le) dérange, c'est que tout çà soit pour vendre un livre".
  
Rothen avait expliqué début octobre que son objectif n'était pas de "salir l'image de Zidane". "J'ai raconté cette anecdote parce que pour moi, Zidane était un joueur que j'admirais et j'ai juste été déçu qu'il m'insulte", avait notamment indiqué Rothen.
  
L'incident se serait produit lors du quart de finale retour de la Ligue des champions entre Monaco et le Real Madrid, le 6 avril 2004. Auteur d'un tacle par derrière sur le milieu gauche en fin de match, Zidane lui aurait lancé: "Relève-toi fils de pute".    
  
"Combien de fois j'ai croisé Rothen ou Petit depuis que j'ai arrêté ? Si tu es honnête, franc et loyal, tu viens et tu me dis les choses les yeux dans les yeux. Là, tu balances, parceque Zidane çà fait vendre", s'insurge encore Zinédine Zidane.

Première publication : 05/12/2008

COMMENTAIRE(S)