Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Sports

Zinedine Zidane trouve Emmanuel petit

Dernière modification : 05/12/2008

Dans son livre "À fleur de peau", Emmanuel Petit critique son ancien coéquipier de l'équipe de France, Zinédine Zidane. Dans le quotidien L'Équipe, ce dernier a exprimé son irritation et lancé qu'il "ne voulait plus voir" Emmanuel Petit.

AFP - "Emmanuel Petit, je ne veux plus le voir", affirme vendredi dans l'Equipe Zinédine Zidane à l'adresse de son ancien coéquipier de l'Equipe de France qui l'a violemment critiqué dans son livre "A fleur de peau" sorti dernièrement.
  
"Je ne veux plus le voir. Je l'ai croisé, déjà. Je lui ai dit ce que j'avais à lui dire", déclare notamment l'ancien N.10 de l'équipe de France de football.
  
Zidane ajoute "accepter la critique". "On ne peut pas être aimé de tout le monde", poursuit-il, affirmant cependant qu'il préfère dire aux gens ce qu'il pense d'eux "entre quatre yeux et pas dans la presse".
  
Evoquant le livre de Jérôme Rothen, "Vous n'allez pas me croire", dans lequel le milieu de terrain du Paris SG l'accuse de l'avoir traité de "fils de pute", lors d'une rencontre européenne, Zidane, qui dément avoir proféré cette insulte, déclare que "ce qui (le) dérange, c'est que tout çà soit pour vendre un livre".
  
Rothen avait expliqué début octobre que son objectif n'était pas de "salir l'image de Zidane". "J'ai raconté cette anecdote parce que pour moi, Zidane était un joueur que j'admirais et j'ai juste été déçu qu'il m'insulte", avait notamment indiqué Rothen.
  
L'incident se serait produit lors du quart de finale retour de la Ligue des champions entre Monaco et le Real Madrid, le 6 avril 2004. Auteur d'un tacle par derrière sur le milieu gauche en fin de match, Zidane lui aurait lancé: "Relève-toi fils de pute".    
  
"Combien de fois j'ai croisé Rothen ou Petit depuis que j'ai arrêté ? Si tu es honnête, franc et loyal, tu viens et tu me dis les choses les yeux dans les yeux. Là, tu balances, parceque Zidane çà fait vendre", s'insurge encore Zinédine Zidane.

Première publication : 05/12/2008

COMMENTAIRE(S)