Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

Zinedine Zidane trouve Emmanuel petit

Dernière modification : 05/12/2008

Dans son livre "À fleur de peau", Emmanuel Petit critique son ancien coéquipier de l'équipe de France, Zinédine Zidane. Dans le quotidien L'Équipe, ce dernier a exprimé son irritation et lancé qu'il "ne voulait plus voir" Emmanuel Petit.

AFP - "Emmanuel Petit, je ne veux plus le voir", affirme vendredi dans l'Equipe Zinédine Zidane à l'adresse de son ancien coéquipier de l'Equipe de France qui l'a violemment critiqué dans son livre "A fleur de peau" sorti dernièrement.
  
"Je ne veux plus le voir. Je l'ai croisé, déjà. Je lui ai dit ce que j'avais à lui dire", déclare notamment l'ancien N.10 de l'équipe de France de football.
  
Zidane ajoute "accepter la critique". "On ne peut pas être aimé de tout le monde", poursuit-il, affirmant cependant qu'il préfère dire aux gens ce qu'il pense d'eux "entre quatre yeux et pas dans la presse".
  
Evoquant le livre de Jérôme Rothen, "Vous n'allez pas me croire", dans lequel le milieu de terrain du Paris SG l'accuse de l'avoir traité de "fils de pute", lors d'une rencontre européenne, Zidane, qui dément avoir proféré cette insulte, déclare que "ce qui (le) dérange, c'est que tout çà soit pour vendre un livre".
  
Rothen avait expliqué début octobre que son objectif n'était pas de "salir l'image de Zidane". "J'ai raconté cette anecdote parce que pour moi, Zidane était un joueur que j'admirais et j'ai juste été déçu qu'il m'insulte", avait notamment indiqué Rothen.
  
L'incident se serait produit lors du quart de finale retour de la Ligue des champions entre Monaco et le Real Madrid, le 6 avril 2004. Auteur d'un tacle par derrière sur le milieu gauche en fin de match, Zidane lui aurait lancé: "Relève-toi fils de pute".    
  
"Combien de fois j'ai croisé Rothen ou Petit depuis que j'ai arrêté ? Si tu es honnête, franc et loyal, tu viens et tu me dis les choses les yeux dans les yeux. Là, tu balances, parceque Zidane çà fait vendre", s'insurge encore Zinédine Zidane.

Première publication : 05/12/2008

COMMENTAIRE(S)