Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Terrorisme : qui est Sajida al-Rishawi ?

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Syriza en Grèce, un test pour l'Europe

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile japonaise réclame la libération de Kenji Goto

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Kobané reprise par les Kurdes, un symbole fragile ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Longue vie au roi !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Un économiste iconoclaste pour négocier la dette grecque

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : 3 morts à Gao lors d'une manifestation anti-ONU

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sens de la vie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

EUROPE

Pas d'accord sur le climat mais des progrès

Dernière modification : 06/12/2008

Réunis à Gdansk, Nicolas Sarkozy et les dirigeants de l'Europe de l'Est ont déclaré n'être pas parvenus à un accord sur un plan de l'Union européenne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais ont souligné des progrès.

AFP - Nicolas Sarkozy et les dirigeants des pays d'Europe de l'Est ne sont pas parvenus samedi à un accord sur un plan de l'Union européenne destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais ils ont enregistré des progrès au cours de leurs discussions à Gdansk, en Pologne.
 
Le Premier ministre polonais, Donald Tusk, a déclaré que la réunion des neuf dirigeants d'Europe de l'Est avec le président français, qui assure la présidence tournante de l'Union européenne, avaient permis de progresser mais qu'il restait beaucoup à faire avant le sommet européen des 11 et 12 décembre.
 
Nicolas Sarkozy a lui aussi fait état de progrès et s'est dit convaincu qu'un accord pourrait être conclu au sommet de
Bruxelles.
 
Le principal point d'achoppement porte sur les mécanismes de solidarité financière avec les pays d'Europe centrale et
orientale, qui produisent une part importante de leur électricité à partir du charbon.
 
Le Premier ministre roumain, Calin Tariceanu, a ainsi souligné qu'au sein de l'UE, la crise financière frappait plus
durement les pays de l'Est que ceux de l'Ouest.
 
Nicolas Sarkozy a déclaré que tous les pays présents à Gdansk "souhaitent que la solidarité, qui est un des fondements
de la construction européenne, soit prise en compte de façon un peu plus ambitieuse".
 
Le président français a précisé qu'il en parlerait dimanche "largement" avec la chancelière allemande, Angela Merkel, et
avec le Premier ministre britannique, Gordon Brown, lundi à Londres.

Première publication : 06/12/2008

COMMENTAIRE(S)