Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Amériques

Après dix années au pouvoir, Chavez s'y verrait bien à vie

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 08/12/2008

Lors d'un meeting géant organisé pour le dixième anniversaire de son élection, le président Hugo Chavez a demandé à ses sympathisants de soutenir une modification constitutionnelle lui permettant d'être réélu indéfiniment.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez, a célébré samedi soir ses dix ans au pouvoir, en demandant à ses sympathisants de soutenir une modification constitutionnelle lui permettant d'être réélu indéfiniment.

Devant plusieurs milliers de ses partisans réunis aux abords du palais présidentiel de Miraflores à Caracas, M. Chavez a affirmé que sa première élection en 1998 avait "ouvert les portes d'une nouvelle période historique".

Il a également annoncé la création du "premier groupe de dirigeants de la campagne" en vue de sa réélection, qui devrait être piloté par l'actuelle présidente de l'Assemblée nationale, Cilia Flores.

Cette assemblée est composée à la quasi totalité de partisans du président Chavez, après le boycott des élections législatives par l'opposition en 2005.

Une réforme de la Constitution peut être proposée par 30% des élus de l'Assemblée nationale, ou, selon le cas, par 15% des électeurs inscrits, ou sur porposition du président, en Conseil des ministres.

Le président vénézuélien Hugo Chavez, a célébré samedi soir ses dix ans au pouvoir, en demandant à ses sympathisants de soutenir une modification constitutionnelle lui permettant d'être réélu indéfiniment.

Devant plusieurs milliers de ses partisans réunis aux abords du palais présidentiel de Miraflores à Caracas, M. Chavez a affirmé que sa première élection en 1998 avait "ouvert les portes d'une nouvelle période historique".

Il a également annoncé la création du "premier groupe de dirigeants de la campagne" en vue de sa réélection, qui devrait être piloté par l'actuelle présidente de l'Assemblée nationale, Cilia Flores.

Cette assemblée est composée à la quasi totalité de partisans du président Chavez, après le boycott des élections législatives par l'opposition en 2005.

Une réforme de la Constitution peut être proposée par 30% des élus de l'Assemblée nationale, ou, selon le cas, par 15% des électeurs inscrits, ou sur porposition du président, en Conseil des ministres.

 

Première publication : 07/12/2008

COMMENTAIRE(S)