Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Magic on the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

DÉBAT

Les patrons de l'énergie française à l'heure de la transition

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

Sports

Le Milan AC et la Juve restent au contact de l'Inter

Dernière modification : 07/12/2008

Le Milan AC et la Juventus Turin, qui n'avaient pas le droit à l'erreur au lendemain de la victoire de l'Inter face à la Lazio de Rome, se sont respectivement imposés avec la plus courte des marges face à Catane (1-0) et face à Lecce (2-1).

Reuters - Les poursuivants de l'Inter Milan en Serie A se sont tous imposés dimanche, à commencer par la Juventus Turin, vainqueur sur le fil 2-1 à Lecce.

 

Le but de la victoire a été inscrit par le Brésilien Amauri à la dernière minute du temps réglementaire, Daniele Cacia ayant annulé l'ouverture du score de Sebastian Giovinco.

 

La Juve reste troisième à six points de l'Inter, qui s'est imposée 3-0 samedi face à la Lazio Rome 3-0.

 

Le Milan AC, tombeur de Catane 1-0 grâce à un but de Kaka, est troisième, également à six longueurs.

 

Des buts de Christian Maggio et German Dennis ont offert au Napoli une victoire 2-0 face à Sienne au stade San Paolo, qui permet aux Napolitains de conserver leur quatrième place à trois points du Milan et de la Juve.

 

La Fiorentina prend deux places (5e) grâce à une tranquille victoire 4-1 sur le terrain du Torino, assortie d'un doublé d'Alberto Gilardino.

 

Première publication : 07/12/2008

COMMENTAIRE(S)