Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

Amériques

Martha von Bulow décède après 28 ans de coma

Dernière modification : 08/12/2008

Martha von Bulow, dont l'affaire judiciaire avait fait la une des médias américains il y a plus de 20 ans, est décédée dimanche. L'héritière américaine est morte d'un arrêt cardio-pulmonaire à l'âge de 76 ans, après 28 ans de coma.

AFP - Martha von Bulow, l'héritière américaine qui avait fait la "une" il y a plus de 20 ans lorsque son époux avait été inculpé de tentative de meurtre contre elle, est décédée à l'âge de 76 ans, a rapporté dimanche le journal américain New York Times.

Citant un porte-parole de la famille, le quotidien indique que Mme Von Bulow, également connue sous le prénom de Sunny, est morte d'un arrêt cardio-pulmonaire samedi dans une maison de retraite à Manhattan, après 28 ans de coma.

Le 21 décembre 1980, elle avait été retrouvée inconsciente sur le sol de sa salle de bain dans leur villa de Newport, dans l'Etat de Rhode Island (côte est, au nord de New York).

Son second mari d'origine danoise, Claus von Bulow, avait été inculpé pour tentative de meurtre à l'aide d'injections d'insuline afin d'aggraver son hypoglycémie, insuffisance de glucose dans le sang. Il avait ensuite été innocenté.

Ses comparutions, devenues un spectacle pour les médias, furent l'un des épisodes judiciaires les plus sensationnels des années 80, a estimé le New York Times, et devinrent le sujet du film "Reversal of Fortune" dans les années 90. Les rôles principaux de ce long métrage de Barbet Schroeder intitulé en français "L'affaire von Bulow" y étaient tenus par Glenn Close et Jeremy Irons.

Depuis la découverte de Sunny inanimée en 1980, aucune activité cérébrale n'a jamais été notée et la patiente était nourrie à l'aide d'un tube inséré dans son estomac, selon le journal.

Mme von Bulow était suivie par des infirmières privées et sa chambre était surveillée des gardes de sécurité, selon la même source.

Elle avait deux filles, un fils et neuf petits-enfants, selon le journal.
 

Première publication : 08/12/2008