Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

EUROPE

"Pas de désaccord" avec Merkel sur la crise, dit Sarkozy

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2008

Réunis à Londres pour un mini-sommet, Nicolas Sarkozy, Gordon Brown et José Manuel Barroso ont affirmé qu'il n'y avait pas de désaccord avec l'Allemagne, "ni sur la gravité de la crise", ni sur "la nécessité d'une relance".

Nicolas Sarkozy, président en exercice de l'Union européenne, Gordon Brown, le Premier ministre britannique, et José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, se sont retrouvés, à Londres, pour un mini-sommet consacré à la crise financière. La chancelière allemande Angela Merkel n'était pas présente.

 

"Il n'y a pas de désaccord" avec Angela Merkel "ni sur la gravité de la crise", ni sur "la nécessité d'une relance", a assuré le chef de l'État français.

 

Le président de la Commission européenne a renchérit : "Il y a 27 pays européens, il ne peut pas y avoir une seule mesure pour tout le monde !"

 

Gordon Brown a présenté fin novembre un plan de relance budgétaire de 20 milliards de livres (24 milliards d'euros), marqué par une baisse de la TVA.  

 

Nicolas Sarkozy a quant à lui annoncé, jeudi, un plan de relance qui prévoit d'injecter 26 milliards d'euros en 2009, financés par le déficit et donnant priorité à l'investissement.

 

De son côté, l'Allemagne, locomotive de l'économie européenne, a engagé un plan de relance de 32 milliards d'euros. La chancelière allemande a assuré devant le Bundestag que son plan de relance était déjà aligné sur la plan de relance européen.

 

Quant à la Commission européenne, elle a pour sa part proposé un plan de relance économique de 200 milliards d'euros.

 

"Je suis convaincu que les efforts de l'Allemagne vont aussi nous soutenir", a affirmé le président de la Commission européenne.

 

Un conseil européen doit se tenir les 11 et 12 décembre à Bruxelles, au cours duquel les chefs d'Etat et de gouvernement euroépens doivent  notamment approuver le plan de relance proposé par la Commission.

Première publication : 08/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)