Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

EUROPE

"Pas de désaccord" avec Merkel sur la crise, dit Sarkozy

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/12/2008

Réunis à Londres pour un mini-sommet, Nicolas Sarkozy, Gordon Brown et José Manuel Barroso ont affirmé qu'il n'y avait pas de désaccord avec l'Allemagne, "ni sur la gravité de la crise", ni sur "la nécessité d'une relance".

Nicolas Sarkozy, président en exercice de l'Union européenne, Gordon Brown, le Premier ministre britannique, et José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, se sont retrouvés, à Londres, pour un mini-sommet consacré à la crise financière. La chancelière allemande Angela Merkel n'était pas présente.

 

"Il n'y a pas de désaccord" avec Angela Merkel "ni sur la gravité de la crise", ni sur "la nécessité d'une relance", a assuré le chef de l'État français.

 

Le président de la Commission européenne a renchérit : "Il y a 27 pays européens, il ne peut pas y avoir une seule mesure pour tout le monde !"

 

Gordon Brown a présenté fin novembre un plan de relance budgétaire de 20 milliards de livres (24 milliards d'euros), marqué par une baisse de la TVA.  

 

Nicolas Sarkozy a quant à lui annoncé, jeudi, un plan de relance qui prévoit d'injecter 26 milliards d'euros en 2009, financés par le déficit et donnant priorité à l'investissement.

 

De son côté, l'Allemagne, locomotive de l'économie européenne, a engagé un plan de relance de 32 milliards d'euros. La chancelière allemande a assuré devant le Bundestag que son plan de relance était déjà aligné sur la plan de relance européen.

 

Quant à la Commission européenne, elle a pour sa part proposé un plan de relance économique de 200 milliards d'euros.

 

"Je suis convaincu que les efforts de l'Allemagne vont aussi nous soutenir", a affirmé le président de la Commission européenne.

 

Un conseil européen doit se tenir les 11 et 12 décembre à Bruxelles, au cours duquel les chefs d'Etat et de gouvernement euroépens doivent  notamment approuver le plan de relance proposé par la Commission.

Première publication : 08/12/2008

COMMENTAIRE(S)