Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

Amériques Amériques

L'ex-membre des FARC arrive à Paris pour "refaire sa vie"

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 10/12/2008

L'ancien combattant de la guérilla colombienne des FARC, Wilson Bueno Largo, alias Isaza , qui a permis la libération d'un otage de la guérilla a atterri à Paris. La France a accepté de l'accueillir pour récompenser son geste.

Lire aussi : "La France, terre d'accueil des FARC"


AFP -
L'avion acheminant depuis Bogota l'ex-guérillero des Farc Wilson Bueno, alias "Isaza", qui avait déserté en octobre des rangs de la rébellion marxiste colombienne avec un otage, s'est posé à Roissy à 11H11, selon une source aéroportuaire.
   
Comme prévu, l'ex-otage franco-colombienne des Farc, Ingrid Betancourt, accompagnait l'ex-guerillero, a constaté un journaliste de l'AFP. Mme Betancourt s'est rendue lundi à Bogota chercher Wilson Bueno, qui avait déserté en octobre des rangs de la rébellion marxiste colombienne avec un otage, pour l'emmener en France.
   
"Le président (colombien Alvaro) Uribe m'a confirmé que le jeune homme serait là dès mon arrivée à Bogota et qu'il m'accompagnerait en France", avait déclaré Mme Betancourt lundi dans un entretien à l'AFP quelques minutes après avoir discuté par téléphone avec un responsable colombien.
   
Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, avait réaffirmé mercredi que la France avait donné son accord pour l'accueil de guérilleros colombiens des Farc repentis, restant toutefois silencieux sur l'arrivée prévue en fin de matinée à Paris de l'un d'eux.
   
M. Kouchner n'a pas non plus précisé sous quel statut ces guérilleros entreraient en France, alors que selon des sources proches du dossier à Bogota, ils bénéficieraient d'un "droit de séjour".
   
Si ce statut est confirmé, il s'agirait du premier guérillero des Farc qui bénéficierait d'un "droit de séjour" en France dans le cadre d'un accord avec la France.
   
La France s'est engagée à accueillir des guérilleros afin de favoriser la libération des otages détenus par la guérilla des Farc, après celle en juillet d'Ingrid Betancourt par les forces spéciales colombiennes.

Première publication : 09/12/2008

COMMENTAIRE(S)