Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Amériques Amériques

L'ex-membre des FARC arrive à Paris pour "refaire sa vie"

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Dernière modification : 10/12/2008

L'ancien combattant de la guérilla colombienne des FARC, Wilson Bueno Largo, alias Isaza , qui a permis la libération d'un otage de la guérilla a atterri à Paris. La France a accepté de l'accueillir pour récompenser son geste.

Lire aussi : "La France, terre d'accueil des FARC"


AFP -
L'avion acheminant depuis Bogota l'ex-guérillero des Farc Wilson Bueno, alias "Isaza", qui avait déserté en octobre des rangs de la rébellion marxiste colombienne avec un otage, s'est posé à Roissy à 11H11, selon une source aéroportuaire.
   
Comme prévu, l'ex-otage franco-colombienne des Farc, Ingrid Betancourt, accompagnait l'ex-guerillero, a constaté un journaliste de l'AFP. Mme Betancourt s'est rendue lundi à Bogota chercher Wilson Bueno, qui avait déserté en octobre des rangs de la rébellion marxiste colombienne avec un otage, pour l'emmener en France.
   
"Le président (colombien Alvaro) Uribe m'a confirmé que le jeune homme serait là dès mon arrivée à Bogota et qu'il m'accompagnerait en France", avait déclaré Mme Betancourt lundi dans un entretien à l'AFP quelques minutes après avoir discuté par téléphone avec un responsable colombien.
   
Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, avait réaffirmé mercredi que la France avait donné son accord pour l'accueil de guérilleros colombiens des Farc repentis, restant toutefois silencieux sur l'arrivée prévue en fin de matinée à Paris de l'un d'eux.
   
M. Kouchner n'a pas non plus précisé sous quel statut ces guérilleros entreraient en France, alors que selon des sources proches du dossier à Bogota, ils bénéficieraient d'un "droit de séjour".
   
Si ce statut est confirmé, il s'agirait du premier guérillero des Farc qui bénéficierait d'un "droit de séjour" en France dans le cadre d'un accord avec la France.
   
La France s'est engagée à accueillir des guérilleros afin de favoriser la libération des otages détenus par la guérilla des Farc, après celle en juillet d'Ingrid Betancourt par les forces spéciales colombiennes.

Première publication : 09/12/2008

COMMENTAIRE(S)