Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le golfe de Porto, un paradis entre terre et mer

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexis Michalik, le porteur d’histoires

En savoir plus

REPORTERS

RDC : massacres en toute impunité à Beni

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grande polémique cherche petit burkini

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Burkini : le piège

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'offensive turque en Syrie se poursuit

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Il faut simplifier les règles du jeu pour les entrepreneurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tunisie : le gouvernement face à de nombreux défis économiques

En savoir plus

Afrique

Les principaux candidats au coude-à-coude

Dernière modification : 09/12/2008

Selon des résultats encore partiels, John Atta-Mills du Congrès démocratique national (NDC) recueillerait 48,79 % des votes, contre 48,35 % pour l'actuel président, Nana Akufo-Addo, candidat du Nouveau parti patriotique.

AFP - Les deux principaux candidats au scrutin présidentiel de dimanche au Ghana étaient toujours au coude-à-coude mardi, avec une très légère avance donnée au candidat de l'opposition, selon des résultats officiels partiels.
  
John Atta-Mills du Congrès démocratique national (NDC) recueillait ainsi 48,79% des votes, selon des chiffres publiés dans la matinée par la commission électorale portant sur 70 des 230 circonscriptions du pays.
  
En face, Nana Akufo-Addo, candidat du Nouveau parti patriotique, au pouvoir, empochait 48,35% des suffrages.
  
Cependant, des résultats partiels non officiels diffusés par des médias indépendants mardi matin donnaient une tendance inverse, avec le candidat du parti au pouvoir en tête.
  
Selon la radio indépendante Joy FM, qui se basait sur des chiffres portant sur 180 circonscriptions, Nana Akufo-Addo recueillait 50,33% des voix contre environ 47% pour John Atta-Mills.
  
Les résultats officiels complets sont attendus d'ici mercredi.
  
Si aucun candidat ne décroche la majorité absolue des suffrages (50% plus une voix), un second tour sera organisé le 28 décembre.

Première publication : 09/12/2008

COMMENTAIRE(S)