Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

Sports

Bordeaux et l'OM se qualifient pour la Coupe de l'UEFA

Dernière modification : 12/03/2009

Bordeaux, qui s'est logiquement incliné à Rome 2 buts à 0, sauve sa place en huitièmes de finale de la Coupe de l'UEFA. À l'instar de Marseille qui obtient le nul contre l'Atletico Madrid au stade Vélodrome (0-0).

AFP - Derrière la régularité de Lyon, qualifié pour la sixième fois consécutive pour les 8e de finale, le football français a toujours beaucoup de mal à exister en Ligue des champions, comme l'a confirmé l'élimination de Bordeaux, mardi, s'ajoutant à celle de Marseille.

Les Bordelais n'ont finalement pas réussi l'exploit qu'ils allaient chercher à Rome. Ils avaient besoin d'une victoire, ils ont plié devant la Roma (0-2) au bout d'un match tactique, serré, engagé, mais sans but girondin. Les Girondins n'ont pas été indignes de la C1, mais tout simplement pas assez forts.

Ils n'ont pas fait mieux qu'il y a deux saisons, lorsqu'ils avaient été éliminés par Liverpool et le PSV Eindhoven. Ils ne comptent finalement que des victoires contre le CFR Cluj (1-0/2-1), le Petit Poucet du groupe. Même si le champion de Roumanie avait créé la surprise en s'imposant à Rome en ouverture (2-1), ce n'était pas non plus une équipe du calibre des prétendants à la victoire, comme Chelsea et Rome. Ce que n'est donc pas Bordeaux.

L'immense difficulté des clubs de Ligue 1 à franchir la phase de poules rehausse le prestige de Lyon, qualifié une journée avant la fin et présent six fois sur six en 8e depuis que la formule a été ramenée de deux à une seule phase de poules (en 2003-2004).

Lyon, qui se paie lui le luxe de jouer la première place du groupe contre le Bayern Munich, mercredi, sera l'unique représentant français à l'amorce du printemps, comme cela est déjà arrivé trois fois lors des quatre dernières saisons (Lille s'était hissé en 8e en février 2007). A part l'OL, et donc Lille, seul Monaco (2004 et 2005) a réussi à franchir le premier tour de la Ligue des champions, l'étalon de la valeur des clubs européens.

Les Marseillais, eux, se consolent avec la qualification pour la Coupe de l'UEFA après un terne 0-0 contre l'Atletico Madrid, leurs supporteurs ayant plus fêté l'annonce de la libération sous caution de Santos Mirassierra, leur collègue emprisonné à Madrid après le match aller, que les envolées des Phocéens.

Marseille échoue pour la deuxième fois consécutive à ce stade de la compétition et ne parvient décidément pas à franchir cet écueil. En 1999-2000, l'OM avait franchi le premier tour de poules, mais avait terminé dernier de son groupe au second tour. En fait, la dernière fois que l'OM est sorti de la phase de poules de la C1, en 1993, il l'a remportée.

Première publication : 10/12/2008