Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Economie FRANCE

Une centaine de salariés manifestent devant le siège d'ArcelorMittal

Dernière modification : 10/12/2008

Une centaine de salariés du sidérurgiste ArcelorMittal ont manifesté devant le siège français de l'entreprise à Saint-Denis, pour protester contre les 1 400 suppressions de postes en France envisagées par la direction.

Une centaine de salariés du sidérurgiste ArcelorMittal ont manifesté mercredi matin devant le siège français du géant de l'acier à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à l'appel de la CGT, la CFTC et FO, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les manifestants, des employés administratifs et des ouvriers de production dont certains étaient en tenue de fondeur des hauts-fourneaux, étaient venus des sites de Mardyck (Nord), Isbergues (Pas-de-Calais), Gandrange et Florange (Moselle), Fos-sur-mer (Bouches-du-Rhône), Gueugnon (Saône-et-Loire) et Montataire (Oise). Ils ont notamment fait exploser des pétards et allumé des fumigènes devant le siège.

"ArcelorMittal s'appuie sur un effet d'aubaine de la crise économique pour mettre en place des suppressions massives d'emplois", a déclaré à l'AFP Alain Audier, délégué CGT à Fos-sur-Mer, participant à la manifestation.

"Sur l'ensemble des sites, la direction a décidé de réduire la production mais cette réduction massive de production ne correspond pas à la réalité des reports de commandes", a-t-il affirmé.

"Arcelor fait des profits, mais les sidérurgistes n'en profitent pas", pouvait-on lire également sur une banderole de la CGT accrochée sur les grilles devant le siège.

Arlette Laguillier (Lutte Ouvrière), présente, a jugé "écoeurant, scandaleux, qu'une entreprise comme ArcelorMittal qui fait des profits ose mettre à la porte des travailleurs. On peut penser qu'ils se servent de la crise".

La direction d'ArcelorMittal a convoqué les syndicats à une réunion d'urgence qui se tiendra jeudi au siège luxembourgeois du groupe. Selon la CFDT, deux points seront à l'ordre du jour: la situation des importations d'acier en Europe et le plan d'économies annoncé par le groupe.

ArcelorMittal a annoncé une baisse de 35% de sa production au niveau mondial au quatrième trimestre 2008, et à hauteur de 50% sur les sites en France et en Belgique.

Première publication : 10/12/2008

COMMENTAIRE(S)