Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

Amériques

Omar Khadr, l'enfant de Guantanamo, devant ses juges

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par Emmanuel SAINT-MARTIN

Dernière modification : 13/12/2008

Le plus jeune détenu de Guantanamo, le Canadien Omar Khadr, retourne ce vendredi devant les juges militaires sur la base américaine de Cuba pour une audience préliminaire d’un procès programmé pour le 26 janvier.

Omar Khadr avait 15 ans lorsqu’il a été capturé en Afghanistan, où il combattait parmi les Taliban. Il a aujourd’hui 22 ans et est poursuivi par les autorités américaines notamment pour "meurtre en violation des lois de la guerre" : il est accusé d’avoir lancé une grenade au cours d’une bataille contre les forces américaines, causant la mort d’un sergent américain.

 

Omar Khadr n’est pas seulement le plus jeune prisonnier de Guantanamo, il est aussi le dernier ressortissant d’un Etat occidental encore détenu sur la base américaine de Cuba. Les autres (Français, Britanniques, Allemands, Australiens, etc.) ont été renvoyés dans leurs pays où ils sont pour la plupart libres. Mais l’administration Bush a persisté à poursuivre Omar Khadr, qui n’a pourtant aucun lien avec le 11-Septembre et était, selon les lois internationales, un "enfant-soldat" lorsqu’il a été arrêté.

 

Un procès qui pourrait ne jamais avoir lieu

 

L’audience de vendredi doit permettre de déterminer si Omar Khadr a bien agi "en violation des lois de la guerre" et peut donc être poursuivi. Les avocats du jeune Canadien, qui affirment depuis le début que leur client est victime de sa famille, radicale, qui l’a entraîné dans cette guerre, vont une nouvelle fois tenter d’obtenir le report du procès, alors même que celui-ci a déjà été repoussé à de nombreuses reprises.

 

Mais le procès pourrait bien ne jamais avoir lieu. Il est pour l’heure prévu le 26 janvier, soit six jours après la prise de fonction de Barack Obama. Le nouveau président américain a promis pendant la campagne et répété depuis qu’il voulait fermer la prison de Guantanamo et mettre fin au système des Commissions militaires, ces tribunaux de guerre créés par l’administration Bush pour juger certains détenus de Guantanamo (à ce jour seulement trois ont été jugés, dont deux renvoyés dans leur pays après une condamnation légère). Le procès d’Omar Khadr pourrait alors n’avoir jamais lieu : contrairement aux membres avérés d’Al-Qaïda, les preuves pesant contre Omar Khadr semblent trop faibles pour pouvoir tenir devant une cour civile américaine, ou un tribunal militaire ordinaire. Omar Khadr pourrait alors devenir le premier bénéficiaire de la fermeture de Guantanamo.

 

Première publication : 11/12/2008

COMMENTAIRE(S)