Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Amériques

Le trafiquant de drogue le plus recherché extradé aux États-Unis

©

Vidéo par Regane RANUCCI

Dernière modification : 13/12/2008

Diego Montoya, l'une des dix personnes les plus recherchées aux États-Unis, est arrivé à Miami. Il était responsable de 70% de la cocaïne exportée, selon les autorités colombiennes, qui lui attribuent 1 500 assassinats.

AFP - Le trafiquant de drogue colombien Diego Montoya, alias "Don Diego", l'une des 10 personnes les plus recherchées aux Etats-Unis, est arrivé vendredi à Miami (sud-est), où il sera jugé, ont annoncé vendredi les autorités américaines.

Diego Montoya était à la tête de l'organisation qui avait peu à peu remplacé, au fil des années 1990, les cartels de Cali et de Medellin.

Selon les autorités colombiennes, au moment de son interpellation en 2007, il était responsable de 70% de la cocaïne exportée vers les Etats-Unis et l'Europe. On lui attribue aussi plus de 1.500 assassinats.

Il doit être présenté lundi devant un tribunal fédéral de Miami, qui le jugera pour 12 chefs d'accusation.

La police fédérale américaine (FBI) l'avait placé dès 2004 sur sa liste des trafiquants de drogue les plus recherchés, estimant pour sa part qu'il contrôlait 60% de la cocaïne exportée aux Etats-Unis.

"Aucune affaire de trafic de drogue n'a eu une telle importance depuis le jugement et la condamnation des frères Rodriguez Orejuela", les chefs du cartel de Cali emprisonnés aux Etats-Unis, a déclaré le procureur fédéral Alex Acosta, du district sud de Floride.

"Don Diego", âgé d'une cinquantaine d'années - sa fiche au FBI fait état de plusieurs dates de naissance possibles - dirigeait le cartel du "Norte del Valle", basé dans le département du Valle, dans le sud-ouest de la Colombie, jusqu'à son interpellation en septembre 2007, lors d'une opération conjointe de l'armée et des services secrets colombiens.

Pendant de nombreuses années il a entretenu des liens avec le groupe paramilitaire d'extrême droite des Autodéfenses unies de Colombie (AUC), démobilisé à partir de 2003, qui le protégeait.

Il est réclamé par les Etats-Unis notamment pour constitution "d'une association de malfaiteurs en vue d'importer et de distribuer de la cocaïne aux Etats-Unis et blanchiment d'argent".
 

Première publication : 12/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)