Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Sports

Leveaux signe un nouveau record en 100 mètres nage libre

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 14/12/2008

Amaury Leveaux remet ça. Après son record mondial en 50 mètres nage libre, le Français s'est offert, lors de la demi-finale, le record du monde du 100 mètres en petit bassin, qu'il dérobe à Alain Bernard, le maudit de cette compétition.

AFP - Le Français Amaury Leveaux a battu le record du monde du 100 m nage libre en petit bassin en 45 sec 12 en remportant sa demi-finale des Championnats d'Europe, vendredi à Rijeka.

L'ancien record (45.69) avait été établi par Alain Bernard, le 7 décembre dernier à Angers.

Leveaux avait battu le record du monde du 50 m nage libre et s'était adjugé le titre européen sur la distance jeudi.

Deux Français, Leveaux et Fabien Gilot, vainqueur de l'autre demi-finale, sont qualifiés pour la finale du 100 m nage libre, programmée samedi.

Le champion olympique (grand bassin) Alain Bernard a été éliminé à l'issue des séries, le règlement de la compétition internationale n'autorisant pas plus de deux nageurs par nation en demi-finale et finale.
 

Première publication : 12/12/2008

COMMENTAIRE(S)