Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

EUROPE

La Suisse entre dans l'espace Schengen

Vidéo par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

Dernière modification : 12/12/2008

Ce jeudi à minuit, conformément aux accords Schengen, l'Union européenne et la Confédération Helvétique ont supprimé les contrôles d'identité systématiques à leurs 1 888 kilomètres de frontières terrestres communes.

AFP - L'Union européenne et la Confédération Helvétique vont supprimer les contrôles d'identité systématiques à leurs frontières terrestres jeudi à minuit avec l'entrée en vigueur des accords Schengen.

Les passagers dans les aéroports devront attendre le 29 mars 2009 pour l'allégement des contrôles entre la Suisse et ses voisins de l'Union européenne.

Les Suisses, qui ne sont pas membres de l'UE et sont intraitables sur leur indépendance vis-à-vis de Bruxelles, ont cependant voté en 2005 par référendum leur entrée dans l'espace Schengen.

Si les contrôles d'identité sont supprimés aux 1.888 kilomètres de frontières de la Suisse, il faut toujours déclarer les marchandises, la Suisse étant très restrictive sur les importations de produits agricoles comme le vin ou la viande, bien moins chers de l'autre côté de la frontière.

Avec l'entrée dans Schengen, la Suisse a relié sa base de données au système électronique de recherche SIS (système d'information Schengen) de l'UE, permettant ainsi aux forces de l'ordre helvétiques de mieux tracer les délinquants et criminels.

De même, la Confédération a rejoint le règlement de Dublin, déterminant l'Etat membre responsable de l'examen d'une demande d'asile présentée sur son territoire, évitant ainsi qu'un requérant d'asile présente des demandes simultanées dans plusieurs pays de l'UE.

Mais l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen pourrait être très vite remise en question par un vote populaire sur l'ouverture de son marché du travail aux Roumains et Bulgares.

Les Suisses, habitués aux référendums, doivent en effet se prononcer le 8 février sur la reconduction des accords de libre circulation, portant sur l'ouverture aux travailleurs de l'UE, à l'occasion de leur extension à la Bulgarie et à la Roumanie.

En cas de "non", cela poserait "un problème majeur et nous devrions interrompre la présence de la Suisse dans Schengen", a averti Bruxelles.
 

Première publication : 12/12/2008

COMMENTAIRE(S)