Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates de l'occupation

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

EUROPE

Merkel convoque un mini-sommet pour faire face à la crise

Dernière modification : 14/12/2008

Confrontée à une surenchère de propositions destinées à juguler les effets de la crise, la chancelière réunit, ce dimanche, experts et représentants de l'économie du pays. En attendant de présenter son second plan de relance.

AFP - L'Allemagne prépare un deuxième plan de soutien de la conjoncture de 30 milliards d'euros, après que le premier eut été jugé insuffisant, rapporte l'hebdomadaire Wirtschaftswoche à paraître lundi.
  
La chancellerie veut un programme "de mesures diverses" que la chancelière Angela Merkel pourrait présenter en janvier après l'investiture du président américain Barack Obama, d'après le magazine qui cite des sources gouvernementales.
  
Toutefois le dirigeant du groupe parlementaire social-démocrate, Peter Struck, a indiqué qu'une décision concernant un nouveau plan de soutien serait prise "au plus tôt fin février".
  
La coalition droite-gauche d'Angela Merkel examinera "fin février, début mars" la situation sur le marché du travail, la situation des entreprises, en particulier de l'automobile. "C'est seulement à ce moment-là qu'on pourra décider ce qu'on doit faire", a souligné M. Struck au journal Tagesspiegel à paraître dimanche.
  
"Ce calendrier a été convenu avec la chancelière et il est toujours valable", a-t-il ajouté.
  
Le volume de ce deuxième ensemble de mesures doit être d'"au minimum 30 milliards d'euros", soit similaire au premier qui s'élève à 31 milliards d'euros et que vient d'adopter le parlement allemand, d'après la source de Wirtschaftswoche.
  
Le conseiller économique de la chancelière, Jens Weidmann, est actuellement en discussion avec les groupes parlementaires conservateurs (CDU/CSU), le ministre de l'Economie Michael Glos et le parti social-démocrate (SPD), pour mettre au point les détails du programme, selon le journal.
  
La chancelière est critiquée en Europe et même dans son propre pays où elle est pourtant très populaire, pour son plan de soutien de la conjoncture jugé largement insuffisant.
  
Confrontée à une surenchère de propositions pour relancer l'économie, elle tente de reprendre la main et a notamment convoqué ce dimanche un sommet de crise à la chancellerie auquel doivent participer des experts et représentants de l'économie allemande.

Première publication : 14/12/2008

COMMENTAIRE(S)