Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La diplomatie économique, avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

EUROPE

Merkel convoque un mini-sommet pour faire face à la crise

Dernière modification : 14/12/2008

Confrontée à une surenchère de propositions destinées à juguler les effets de la crise, la chancelière réunit, ce dimanche, experts et représentants de l'économie du pays. En attendant de présenter son second plan de relance.

AFP - L'Allemagne prépare un deuxième plan de soutien de la conjoncture de 30 milliards d'euros, après que le premier eut été jugé insuffisant, rapporte l'hebdomadaire Wirtschaftswoche à paraître lundi.
  
La chancellerie veut un programme "de mesures diverses" que la chancelière Angela Merkel pourrait présenter en janvier après l'investiture du président américain Barack Obama, d'après le magazine qui cite des sources gouvernementales.
  
Toutefois le dirigeant du groupe parlementaire social-démocrate, Peter Struck, a indiqué qu'une décision concernant un nouveau plan de soutien serait prise "au plus tôt fin février".
  
La coalition droite-gauche d'Angela Merkel examinera "fin février, début mars" la situation sur le marché du travail, la situation des entreprises, en particulier de l'automobile. "C'est seulement à ce moment-là qu'on pourra décider ce qu'on doit faire", a souligné M. Struck au journal Tagesspiegel à paraître dimanche.
  
"Ce calendrier a été convenu avec la chancelière et il est toujours valable", a-t-il ajouté.
  
Le volume de ce deuxième ensemble de mesures doit être d'"au minimum 30 milliards d'euros", soit similaire au premier qui s'élève à 31 milliards d'euros et que vient d'adopter le parlement allemand, d'après la source de Wirtschaftswoche.
  
Le conseiller économique de la chancelière, Jens Weidmann, est actuellement en discussion avec les groupes parlementaires conservateurs (CDU/CSU), le ministre de l'Economie Michael Glos et le parti social-démocrate (SPD), pour mettre au point les détails du programme, selon le journal.
  
La chancelière est critiquée en Europe et même dans son propre pays où elle est pourtant très populaire, pour son plan de soutien de la conjoncture jugé largement insuffisant.
  
Confrontée à une surenchère de propositions pour relancer l'économie, elle tente de reprendre la main et a notamment convoqué ce dimanche un sommet de crise à la chancellerie auquel doivent participer des experts et représentants de l'économie allemande.

Première publication : 14/12/2008

COMMENTAIRE(S)