Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

Début de la décrue du Tibre à Rome

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 14/12/2008

En Italie, le Tibre, qui a atteint un niveau record ces dernières heures, a entamé sa décrue. Depuis l'arrivée de fortes pluies mercredi, quatre personnes ont péri et l'irlandais tombé à l'aube dans le fleuve est toujours porté disparu.

AFP - Le Tibre à Rome, dont les eaux ont atteint un niveau record ces dernières heures, a entamé samedi soir sa décrue qui pourrait cependant être ralentie par une nouvelle vague de mauvais temps, alors qu'un jeune Irlandais tombé dans le fleuve à l'aube est toujours porté disparu.

Après le pic constaté vers 1H00 du matin (00H00 GMT), le niveau des eaux du Tibre avait commencé à se stabiliser dans la matinée.

"La situation d'urgence est passée. Le niveau des eaux est en train de descendre progressivement, nous avons déjà perdu trente centimètres par rapport au pic de cette nuit", a indiqué samedi soir à l'agence Ansa le chef de la protection civile, Guido Bertolaso.

"La situation est sous contrôle, le Tibre est en train de redescendre. Une nouvelle perturbation est en train d'arriver, espérons qu'elle sera moins intense", a indiqué le maire de la capitale Gianni Alemanno.

Après une brève accalmie à Rome et une belle matinée ensoleillée, la pluie a fait son retour et les services météorologiques ont annoncé trois nouvelles journées de pluie.

A l'aube, un jeune Irlandais âgé de 27 ans est tombé dans le Tibre et les recherches n'ont pour l'instant donné aucun résultat. Selon le témoignage des amis qui l'accompagnaient, en déplacement à Rome pour un mariage, le jeune homme était probablement saoul et est tombé à l'eau alors qu'il voulait faire une photo.

Quatre personnes ont péri en Italie depuis l'arrivée de fortes pluies et de vents violents mercredi.

Les secours étaient encore à pied d'oeuvre en fin de journée à Rome pour dégager des bateaux qui se sont encastrés sous un des ponts du centre historique, le Ponte Sant'Angelo, grâce à une grue.

D'autres équipes tentaient également de sécuriser l'amarrage de plusieurs autres navettes et bateaux-mouche qui partaient à la dérive, emportés par un fort courant qui charrie boue et détritus, pour le grand bonheur de centaines de Romains et de touristes qui se pressent, munis d'appareils photo, pour immortaliser la scène.

Jeudi, le chef de la Protection civile avait estimé qu'une crue du Tibre semblable à celle de ces derniers jours n'avait pas été constatée "depuis quarante ans".

Il est notamment tombé davantage de pluie dans la nuit de mercredi à jeudi à Rome que la moyenne d'un mois de décembre, selon l'Observatoire de la météo.
 

Première publication : 14/12/2008

COMMENTAIRE(S)