Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Début de la décrue du Tibre à Rome

Vidéo par FRANCE 2

Dernière modification : 14/12/2008

En Italie, le Tibre, qui a atteint un niveau record ces dernières heures, a entamé sa décrue. Depuis l'arrivée de fortes pluies mercredi, quatre personnes ont péri et l'irlandais tombé à l'aube dans le fleuve est toujours porté disparu.

AFP - Le Tibre à Rome, dont les eaux ont atteint un niveau record ces dernières heures, a entamé samedi soir sa décrue qui pourrait cependant être ralentie par une nouvelle vague de mauvais temps, alors qu'un jeune Irlandais tombé dans le fleuve à l'aube est toujours porté disparu.

Après le pic constaté vers 1H00 du matin (00H00 GMT), le niveau des eaux du Tibre avait commencé à se stabiliser dans la matinée.

"La situation d'urgence est passée. Le niveau des eaux est en train de descendre progressivement, nous avons déjà perdu trente centimètres par rapport au pic de cette nuit", a indiqué samedi soir à l'agence Ansa le chef de la protection civile, Guido Bertolaso.

"La situation est sous contrôle, le Tibre est en train de redescendre. Une nouvelle perturbation est en train d'arriver, espérons qu'elle sera moins intense", a indiqué le maire de la capitale Gianni Alemanno.

Après une brève accalmie à Rome et une belle matinée ensoleillée, la pluie a fait son retour et les services météorologiques ont annoncé trois nouvelles journées de pluie.

A l'aube, un jeune Irlandais âgé de 27 ans est tombé dans le Tibre et les recherches n'ont pour l'instant donné aucun résultat. Selon le témoignage des amis qui l'accompagnaient, en déplacement à Rome pour un mariage, le jeune homme était probablement saoul et est tombé à l'eau alors qu'il voulait faire une photo.

Quatre personnes ont péri en Italie depuis l'arrivée de fortes pluies et de vents violents mercredi.

Les secours étaient encore à pied d'oeuvre en fin de journée à Rome pour dégager des bateaux qui se sont encastrés sous un des ponts du centre historique, le Ponte Sant'Angelo, grâce à une grue.

D'autres équipes tentaient également de sécuriser l'amarrage de plusieurs autres navettes et bateaux-mouche qui partaient à la dérive, emportés par un fort courant qui charrie boue et détritus, pour le grand bonheur de centaines de Romains et de touristes qui se pressent, munis d'appareils photo, pour immortaliser la scène.

Jeudi, le chef de la Protection civile avait estimé qu'une crue du Tibre semblable à celle de ces derniers jours n'avait pas été constatée "depuis quarante ans".

Il est notamment tombé davantage de pluie dans la nuit de mercredi à jeudi à Rome que la moyenne d'un mois de décembre, selon l'Observatoire de la météo.
 

Première publication : 14/12/2008

COMMENTAIRE(S)