Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

FRANCE

La nouvelle mosquée de Créteil attire déjà les fidèles

Dernière modification : 14/12/2008

Ouverte depuis le 3 décembre, la nouvelle mosquée de Créteil sera officiellement inaugurée le 18. Mêlant tradition et modernité, cet édifice d'un architecte syrien qui peut accueillir jusqu'à 2 000 personnes attire déjà nombre de fidèles.

  
AFP - "Très émouvant", "un grand jour", "un rêve qui se réalise" : les musulmans qui ont participé tôt mercredi matin à la prière à la mosquée de Créteil, pour sa première ouverture aux fidèles, n'avaient pas de mots assez forts pour exprimer leur joie de disposer enfin d'un lieu de culte "digne".
  
Venus de Créteil, mais aussi d'autres villes du Val-de-Marne, et même de Noisy-le-Sec (Seine-saint-Denis) ou Sarcelles (Val-d'Oise), plus de 300 fidèles se sont rassemblés à partir de 6h30 dans la grande salle de prière de la première "vraie" mosquée du Val-de-Marne, avec ses symboles, minaret et dôme.
  
A leur arrivée en famille avec enfants ou seul, tranquillement ou au pas de course sous la pluie, les sourires illuminent les visages, mais plus encore à la fin de la prière vers 7h15.
  
"C'est un grand jour pour nous. Ca fait des années que l'on attend ça. C'est une joie qu'on ne peut pas exprimer", s'enthousiasme Nayat Skiredj, 37 ans, à sa sortie de la salle réservée aux femmes, surplombant la grande salle de quelque 550 m2, avant de partir travailler.
  
Pour Hajer, 20 ans, étudiante à Créteil, c'est "très émouvant et impressionnant". "On se sent bien dans la salle et là, enfin, on peut participer" avec les autres. Cela n'était pas le cas dans la salle de prière qu'elle fréquentait jusqu'alors, où l'espace des femmes était totalement séparé de celui des hommes, explique-t-elle.
  
"On ne peut qu'être ému", dit Mohamed, 43 ans, habitant à Créteil. "Enfin un endroit digne pour prier, pas une cave, pas une salle" où, souvent, "les gens se retrouvaient à prier sur le trottoir" faute de place à l'intérieur. "A part la mosquée de Paris, on n'a jamais trouvé ça", ajoute Abdoulla Marecar, 54 ans, venu "exceptionnellement" de Noisy-le-Sec avec sa femme Nadjma pour l'ouverture de la mosquée.
  
Lancé officiellement en 2003, le projet de cette grande mosquée blanche à l'architecture moderne, dotée de larges ouvertures vitrées, s'était concrétisé en octobre 2006 avec la pose de la première pierre. Depuis, les travaux sont allés bon train.
  
Si tout n'était pas encore terminé mercredi, notamment les lieux culturels et de loisirs (salles de cours, restaurant, librairie...) prévus, la grande salle de prière, elle, livre déjà ses trésors. Contrastant avec l'extérieur moderne, elle affiche un cachet oriental, avec ses appliques de verre multicolore et ses hauts murs blancs recouverts à leur base de mosaïques de style arabo-andalou, réalisées par des artisans marocains, et surmontées par des ornementations en stuc.
  
Surplombant la salle, le dôme de 10 m de diamètre, percé d'ouvertures, dévoile un intérieur de stuc ouvragé, fruit d'un travail "fait à la main" par les artisans. Reste à y suspendre le lustre géant de cristal qui doit arriver de Syrie dans quelques jours.
  
"C'est tout simplement magnifique", s'émerveille cet habitant de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), qui tenait absolument à assister à "cette première prière". "Et ça fait plaisir de voir des mosquées en France".
  
Karim Benaïssa, président de l'Union des associations musulmanes de Créteil (UAMC), porteuse du projet, ne cache pas sa joie. "C'est une réussite. Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de monde" un matin de semaine. Prochains grands rendez-vous : la prière de vendredi et surtout la fête de l'Aïd le 8 décembre.
  

Première publication : 14/12/2008

COMMENTAIRE(S)