Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

FRANCE

Les députés adoptent la réforme de l'audiovisuel

Vidéo par FRANCE 3

Dernière modification : 17/12/2008

L'Assemblée nationale a adopté la réforme de l'audiovisuel, qui prévoit la fin partielle de la publicité sur France Télévisions dès le 5 janvier 2009, et la nomination des responsables de l'audiovisuel public en conseil des ministres.

Reuters - Les députés ont adopté mercredi par 293 voix contre 242 la réforme de l'audiovisuel qui prévoit notamment la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques après 20h00 à partir du 5 janvier.

La quasi totalité du groupe UMP a voté pour. Le groupe du Nouveau centre (NC), qui avait voté contre plusieurs mesures du texte, a majoritairement voté contre.

Les groupes socialiste, radical et citoyen (SRC) et de la gauche démocrate et républicaine (GDR, PC et Verts) ont voté contre après avoir mené une longue bataille de procédure et d'amendements en séance pendant quatre semaines.

Le Sénat examinera cette réforme, composée de deux projets de loi, à compter du 7 janvier.

Du fait du retard pris dans l'examen de cette réforme, le conseil d'administration de France Télévisions a entériné mardi la suppression de la publicité sur ses chaînes à la demande de la ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel.

Première publication : 17/12/2008

COMMENTAIRE(S)