Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

Panasonic à l'assaut de son concurrent Sanyo

Dernière modification : 19/12/2008

Panasonic a l'intention de lancer "dès que possible" une offre publique de rachat sur Sanyo. Une opération de 800 millions de yens (7 milliards d'euros) qui donnerait naissance au plus grand groupe d'électronique japonais.

AFP - Le géant de l'électronique japonais Panasonic a annoncé vendredi qu'il allait lancer une offre publique d'achat (OPA) sur son compatriote Sanyo, dès que possible, après avoir reçu une réponse favorable des principaux actionnaires.
  
Cette offre portera sur l'ensemble des titres de Sanyo.
  
Panasonic va proposer 131 yens par action, selon un communiqué du groupe. Il s'apprête donc à débourser plus de 800 milliards de yens (environ 7 milliards d'euros) pour devenir le plus important groupe d'électronique diversifié japonais, devant Sony et Hitachi. Panasonic espère aussi "acquérir la majorité des droits de vote au sein de Sanyo", selon le communiqué.
  
Panasonic, groupe siégeant à Osaka (ouest), lancera l'OPA "dès que possible, quand toutes les conditions matérielles et procédurales auront été remplies", a ajouté le groupe.
  
En adoptant son cadet Sanyo, Panasonic veut enrichir son catalogue de produits complémentaires des siens et élargir ses activités à des domaines très porteurs, en premier lieu, les cellules photovoltaïques, une des spécialités de Sanyo au côté des non moins prometteuses batteries rechargeables de divers types. Sanyo est notamment le numéro un mondial des modèles lithium-ion.
  
Panasonic (ex-Matsushita) avait fait part le 7 novembre dernier d'un accord avec Sanyo pour transformer ce dernier en filiale, mais il devait ensuite négocier avec les trois plus gros actionnaires de Sanyo, les groupes financiers américain Goldman Sachs et japonais Daiwa Securities et Sumitomo Mitsui, afin de s'assurer des chances de réussite d'une éventuelle OPA.
  
Ce trio de détenteurs d'un gros paquet d'actions préférentielles Sanyo "envisagent de répondre positivement à cette proposition de rachat", a précisé vendredi Panasonic, dans son communiqué.
  
Goldman Sachs et Daiwa Securities détiennent chacun l'équivalent de 28,93% du capital de Sanyo et Sumitomo Mitsui l'équivalent de 12,82%. L'essentiel de de ces participations est constitué d'actions préférentielles, dont chacune se transformera en dix actions ordinaires fin mars 2009. Les 29,32% restants sont aux mains de 250.000 petits porteurs.
  

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)