Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Ouganda porte plainte après la mort de 4 policiers, Kinshasa reconnaît une "erreur déplorable"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France: bras de fer autour des raffineries

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

Amériques

La libération de "l'ange blond de la mort" suspendue

Vidéo par Nadia CHARBIT

Dernière modification : 20/12/2008

La justice argentine a suspendu l'ordre de libération de l'ancien capitaine Alfredo Astiz. Surnommé "l'ange blond de la mort", il est accusé de crimes contre l'humanité commis sous la dictature (1976-1983).

AFP - La justice argentine a suspendu vendredi l'ordre de libération de l'ex-capitaine de la marine Alfredo Astiz, accusé de crimes contre l'humanité commis sous la dictature (1976-1983), a annoncé l'agence gouvernementale Télam.

La mesure a été adoptée à peine deux heures après l'annonce du gouvernement argentin de faire appel d'un ordre de la libération d'Astiz devant la Cour suprême de justice afin que l'ex-capitaine de la marine demeure en prison jusqu'à l'heure de son procès.

La Cour de Cassation jeudi avait ordonné la libération d'Astiz, dit "l'ange blond de la mort" ainsi que celle d'autres officiers, accusés de crimes contre l'humanité, arguant du fait qu'ils avaient passé deux ans en prison sans condamnation.

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)