Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Amériques

La libération de "l'ange blond de la mort" suspendue

Vidéo par Nadia CHARBIT

Dernière modification : 20/12/2008

La justice argentine a suspendu l'ordre de libération de l'ancien capitaine Alfredo Astiz. Surnommé "l'ange blond de la mort", il est accusé de crimes contre l'humanité commis sous la dictature (1976-1983).

AFP - La justice argentine a suspendu vendredi l'ordre de libération de l'ex-capitaine de la marine Alfredo Astiz, accusé de crimes contre l'humanité commis sous la dictature (1976-1983), a annoncé l'agence gouvernementale Télam.

La mesure a été adoptée à peine deux heures après l'annonce du gouvernement argentin de faire appel d'un ordre de la libération d'Astiz devant la Cour suprême de justice afin que l'ex-capitaine de la marine demeure en prison jusqu'à l'heure de son procès.

La Cour de Cassation jeudi avait ordonné la libération d'Astiz, dit "l'ange blond de la mort" ainsi que celle d'autres officiers, accusés de crimes contre l'humanité, arguant du fait qu'ils avaient passé deux ans en prison sans condamnation.

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)