Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

SCIENCES

Des soupçons de corruption pèsent sur des comités Nobel

Dernière modification : 19/12/2008

Une enquête préliminaire a été ouverte sur un cas de corruption au sein de plusieurs comités Nobel, concernant des déplacements en Chine aux frais des autorités chinoises. Pour l'instant, l'enquête ne vise personne nommément.

AFP - La justice suédoise a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire sur un possible cas de corruption au sein de plusieurs Comités Nobel, qui décernent les prestigieuses récompenses, a-t-on appris jeudi auprès du procureur, confirmant une information de la radio suédoise (SR).

Cette affaire implique plusieurs membres des prestigieux comités de médecine, physique et chimie, qui se seraient rendus en Chine entièrement aux frais des autorités chinoises.

Deux représentants s'y seraient rendus il y a deux ans et trois autres en janvier 2008, selon SR.

Le procureur Nils Erik Schultz a expliqué à l'AFP qu'il examinait "le coût (du voyage), les participants, leur fonction, leurs déplacements". "Je souhaite également connaître leur itinéraire", a-t-il dit.

Il enquête en outre sur les raisons pour lesquelles "les Chinois ont souhaité inviter ces personnes en Chine", estimant qu'ils puissent avoir voulu les influencer d'une manière ou d'une autre, a-t-il dit.

L'enquête ne vise pour l'instant personne nommément.

Aucun Prix Nobel n'a été attribué à un Chinois lors des trois dernières saisons.

Le prix Nobel de Médecine est attribué par le comité Nobel à l'Institut Karolinska tandis que les prix de Physique et Chimie sont attribués par des comités séparés de l'Académie royale des Sciences.

Par ailleurs, une autre affaire de corruption implique le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca qui a signé plus tôt cette année un accord de sponsorisation de deux autres entreprises Nobel qui ont des liens étroits avec la Fondation Nobel (Nobel Web et Nobel Media).

Le Nobel de médecine a été attribué cette année en partie à l'Allemand Harald zur Hausen pour la découverte du papillomavirus humain (HPV).

Or AstraZeneca perçoit des redevances sur les ventes des deux vaccins disponibles contre le HPV.

M. Schultz a précisé qu'il s'efforçait de déterminer si le laboratoire avait influencé d'une manière ou d'une autre le choix du lauréat du Nobel de médecine.

Il n'a toutefois pas encore décidé de lancer formellement une enquête préliminaire.

Tous les ans, au mois d'octobre, le nom des lauréats des Nobel de Médecine, Physique, Chimie, Littérature et d'Economie sont annoncés à Stockholm. Le Nobel de la Paix est annoncé quant à lui à Oslo. L'ensemble des prix sont remis le 10 décembre.

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)