Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Economie

Washington se plaint à l'OMC du protectionnisme chinois

Dernière modification : 19/12/2008

Les États-Unis ont déposé une plainte à l'OMC, arguant que la Chine a maintenu des mesures protectionnistes pour favoriser ses exportations allant "du textile aux réfrigérateurs en passant par la bière et les cacahuètes".

AFP - Les Etats-Unis ont déposé une plainte à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre la Chine, l'accusant de mesures protectionnistes destinées à favoriser les exportations de ses grandes marques, a annoncé vendredi la représentation américaine au Commerce.
  
"Nous avons été contrariés de voir que la Chine semblait toujours avoir recours à des mesures illégales dans le cadre de l'OMC pour promouvoir ses exportations, allant des textiles aux réfrigérateurs en passant la bière et les cacahouètes", a indiqué la représentante américaine au Commerce Susan Schwab  dans un communiqué reçu à Genève.
  
"Nous allons à l'OMC aujourd'hui car nous sommes déterminés à utiliser toutes les ressources disponibles pour lutter contre les politiques industrielles dont l'objectif est de promouvoir injustement les produits de marques chinoises aux dépens des travailleurs américains", a-t-elle ajouté.
  
Cette plainte des Etats-Unis ouvre la voie à des discussions bilatérales avec la Chine, membre de l'OMC depuis 2001 et objet de plus en plus de plaintes.
  
Si les deux parties ne parviennent pas à trouver un accord dans les 60 jours, l'Organe des différends de l'OMC sera appelé à trancher.
  
Selon Washington, Pékin aide ses produits par le biais de subventions à l'exportation destinées à "augmenter les ventes des marques chinoises dans le monde".
  
Ces subventions prennent la forme, selon les Etats-Unis, de prêts préférentiels aux exportateurs, de financement pour la mise au point de nouveaux produits destinés à l'étranger ainsi que d'aides pour les assurances sur les crédits à l'exportation.
  
"Les Etats-Unis sont inquiets non seulement parce que ces mesures semblent contenir des subventions à l'exportation mais aussi parce qu'elles paraissent souligner une politique industrielle protectionniste", indique-t-il encore.
  
La Chine, condamnée sur son régime d'importation de pièces détachées d'automobiles, a perdu cette semaine son premier appel sur le sujet depuis son adhésion à l'OMC face à l'Union européenne, aux Etats-Unis et au Canada.

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)