Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Economie

Washington se plaint à l'OMC du protectionnisme chinois

©

Dernière modification : 19/12/2008

Les États-Unis ont déposé une plainte à l'OMC, arguant que la Chine a maintenu des mesures protectionnistes pour favoriser ses exportations allant "du textile aux réfrigérateurs en passant par la bière et les cacahuètes".

AFP - Les Etats-Unis ont déposé une plainte à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre la Chine, l'accusant de mesures protectionnistes destinées à favoriser les exportations de ses grandes marques, a annoncé vendredi la représentation américaine au Commerce.
  
"Nous avons été contrariés de voir que la Chine semblait toujours avoir recours à des mesures illégales dans le cadre de l'OMC pour promouvoir ses exportations, allant des textiles aux réfrigérateurs en passant la bière et les cacahouètes", a indiqué la représentante américaine au Commerce Susan Schwab  dans un communiqué reçu à Genève.
  
"Nous allons à l'OMC aujourd'hui car nous sommes déterminés à utiliser toutes les ressources disponibles pour lutter contre les politiques industrielles dont l'objectif est de promouvoir injustement les produits de marques chinoises aux dépens des travailleurs américains", a-t-elle ajouté.
  
Cette plainte des Etats-Unis ouvre la voie à des discussions bilatérales avec la Chine, membre de l'OMC depuis 2001 et objet de plus en plus de plaintes.
  
Si les deux parties ne parviennent pas à trouver un accord dans les 60 jours, l'Organe des différends de l'OMC sera appelé à trancher.
  
Selon Washington, Pékin aide ses produits par le biais de subventions à l'exportation destinées à "augmenter les ventes des marques chinoises dans le monde".
  
Ces subventions prennent la forme, selon les Etats-Unis, de prêts préférentiels aux exportateurs, de financement pour la mise au point de nouveaux produits destinés à l'étranger ainsi que d'aides pour les assurances sur les crédits à l'exportation.
  
"Les Etats-Unis sont inquiets non seulement parce que ces mesures semblent contenir des subventions à l'exportation mais aussi parce qu'elles paraissent souligner une politique industrielle protectionniste", indique-t-il encore.
  
La Chine, condamnée sur son régime d'importation de pièces détachées d'automobiles, a perdu cette semaine son premier appel sur le sujet depuis son adhésion à l'OMC face à l'Union européenne, aux Etats-Unis et au Canada.

Première publication : 19/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)