Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie EUROPE

Yves Leterme dans l'œil du cyclone à cause du dossier Fortis

Vidéo par Julien FANCIULLI

Dernière modification : 19/12/2008

Face aux appels réclamant sa démission, le Premier ministre belge, Yves Leterme, est toujours dans l'attente du rapport de la Cour de cassation sur les possibles ingérences politiques dans le dossier de la banque Fortis.

REUTERS - L'avenir du Premier ministre belge était toujours en ballottage vendredi avant la publication d'un rapport de la Cour de cassation sur de possibles ingérences politiques dans l'examen par la justice du plan de démantèlement de la banque Fortis. 

Les appels à la démission d'Yves Leterme se sont multipliés jeudi, motivés par la gestion par le gouvernement du démembrement du groupe financier et des pressions présumées exercées sur la justice.
 
La semaine dernière, la cour d'appel de Bruxelles a suspendu l'exécution du plan mis au point en octobre et qui prévoit notamment que l'Etat belge cède à la banque française BNP Paribas les activités belges de Fortis. 

Mais le gouvernement est accusé d'avoir tenté d'influencer la décision de la cour d'appel de Bruxelles. 

A l'issue d'une réunion d'urgence, jeudi peu avant minuit, plusieurs ministres d'envergure de l'équipe Leterme ont annoncé que le gouvernement continuait sans démission, du moins pour le moment.
 
La publication peu auparavant d'une lettre du président de la Cour de cassation mettant en cause l'exécutif belge avait obscurci encore davantage l'avenir de Leterme. "Il y a inévitablement des indications qui apparaissent comme quoi tout a été mis en oeuvre pour faire en sorte que l'arrêt (Fortis) ne soit pas prononcé comme prévu", peut-on lire dans ce courrier, qui ne nomme toutefois pas Leterme. 

Un rapport complet de la Cour de cassation est attendu vendredi après-midi. 

C'est "Total chaos", résume vendredi le quotidien Le Soir. "Hors-la-loi", titre pour sa part La Libre Belgique sous la photo d'un Leterme songeur. Pour le quotidien De Morgen, la situation s'apparente à "une douloureuse marche vers la mort". 

Yves Leterme, qui a nié toute tentative de pression, a Reconnu qu'un responsable du gouvernement avait contacté à plusieurs reprises le mari d'une des magistrates de la cour d'appel. 

Arrivé au pouvoir en mars après neuf mois de crise politique profonde, Leterme avait présenté sa démission en juillet en raison de son incapacité à faire adopter des mesures attribuant plus de pouvoir à la Flandre et à la Wallonie. Le roi Albert avait refusé son départ. 

Durement touchée par la crise financière, la banque Fortis a été démantelée en octobre par les gouvernements belge, néerlandais et luxembourgeois. 

Première publication : 19/12/2008

COMMENTAIRE(S)