Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Guatemala : scandale de corruption en toile de fond de la présidentielle

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Enseignement : le retour de la morale à l'école

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rencontre avec le quator gallois Stereophonics

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculteurs, une colère sans mots"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'enfant de quelqu'un"

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des ordures au Liban : un catalyseur politique? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des ordures au Liban : un catalyseur politique ? (partie 1)

En savoir plus

Amériques

Barack Obama promet un plan de relance "audacieux"

Dernière modification : 20/12/2008

Lors d'une conférence de presse, le président élu a déclaré que le plan préparé par son équipe serait "audacieux", sans toutefois donner de chiffres. La presse parle d'un montant pouvant atteindre les 1 000 milliards de dollars.

AFP - Le président élu Barack Obama a promis vendredi un plan de relance "audacieux" pour sortir l'économie américaine de la récession mais a refusé de le chiffrer, la presse évoquant jusqu'à 1.000 milliards de dollars.

"A moins que nous n'ayons une approche audacieuse, on pourrait voir l'économie continuer à décliner plutôt rapidement et ça ce n'est pas acceptable pour moi et je ne pense pas que ce soit acceptable pour le peuple américain", a déclaré le président élu au cours d'une conférence de presse.

 

En revanche il s'est refusé à chiffrer son plan de relance mais n'a laissé aucun doute sur le fait qu'il était prêt à creuser les déficits pour sortir l'économie américaine de l'ornière. M. Obama a néanmoins promis que une fois que l'économie serait relancée il assainirait les finances publiques.


Selon le Wall Street Journal de vendredi, l'équipe économique du président élu prépare un plan de relance d'un montant compris entre 675 et 775 milliards de dollars, qui pourrait être porté à 850 milliards de dollars au terme du processus parlementaire. Certains journaux ont évoqué jusqu'à 1.000 milliards de dollars de plan de relance.

 

Première publication : 20/12/2008

COMMENTAIRE(S)