Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : le scepticisme des Brésiliens, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

Amériques

Gates annonce l'envoi d'une nouvelle brigade aérienne en Afghanistan

Dernière modification : 20/12/2008

Le secrétaire américain à la Défense a annoncé le déploiement au début de 2009 d'une brigade aérienne supplémentaire d'environ 2 800 hommes en Afghanistan, où près de 31 000 soldats américains sont déjà stationnés.

REUTERS - Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a décidé d'envoyer une brigade de combat aérien supplémentaire en Afghanistan pour faire face à la recrudescence des violences, a-t-on appris de source militaire.

 

Une brigade d'environ 2.800 soldats, équipés d'hélicoptères de transport et d'attaque, sera déployée l'année prochaine, a précisé sous le sceau de l'anonymat un responsable militaire.

 

Les Etats-Unis avaient déjà annoncé le déploiement d'une brigade de combat supplémentaire dès janvier et Gates, qui conservera la tête du Pentagone dans l'administration Obama, avait dit la semaine dernière envisager l'envoi de deux autres brigades avant l'été.

 

Confronté à une montée en puissance de l'insurrection islamiste et des taliban, notamment dans l'Est et le Sud, le commandant en chef des forces de l'Otan en Afghanistan, le général américain David McKiernan, a demandé le renfort de quelque 20.000 soldats.

 

Il a notamment souhaité obtenir quatre brigades de combat au sol - soit 14.000 hommes - et des unités de soutien.

 

Dans le même temps, les députés tchèques ont refusé à une courte majorité de proroger la mission de leurs soldats en Afghanistan.

 

Prague se voit donc contrainte de retirer les quelque 500 hommes déployés sous la banière de la Force internationale d'assistance à la sécurité dans les 60 jours à compter du 1er janvier 2009, date de fin de la mission.

 

Le gouvernement tchèque souhaitait déployer 200 soldats supplémentaires pour répondre à l'appel de l'Otan, mais il ne bénéficie pas de la majorité absolue à la chambre basse du parlement et n'a pu obtenir l'autorisation des députés - nécessaire - pour proroger la mission.

 

Quelque 31.000 soldats américains sont actuellement déployés en Afghanistan. Une partie d'entre eux opèrent sous commandement américain et l'autre dans le cadre de l'Isaf.

Première publication : 20/12/2008

COMMENTAIRE(S)