Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

Amériques

Offensive judiciaire en Californie contre les mariages gays

Vidéo par Shona BHATTACHARYYA

Dernière modification : 20/12/2008

Les opposants aux mariages homosexuels demandent à la Cour suprême de Californie d'annuler les unions conclues entre juin et novembre. Le 4 novembre, les Californiens avaient voté par référendum à 52,1% contre le mariage gay.

AFP - Les opposants aux mariages homosexuels ont annoncé vendredi vouloir définitivement refermer la parenthèse de cinq mois pendant laquelle ces unions ont été légales en Californie (ouest) en réclamant à la Cour suprême de l'Etat de les déclarer nulles et non avenues.
   
Les électeurs californiens ont adopté le 4 novembre avec 52,1% des voix la "proposition 8", un référendum d'initiative populaire qui modifie la Constitution de l'Etat américain le plus peuplé pour définir le mariage comme un acte entre un homme et une femme.
   
Ce référendum, soutenu notamment par des groupes chrétiens conservateurs, visait à contrer un arrêt de la Cour suprême de l'Etat, qui avait annulé en mai un article du code civil définissant le mariage comme un acte entre un homme et une femme, ouvrant la voie à la conclusion de mariages entre personnes du même sexe.
   
Quelque 18.000 couples homosexuels mariés en Californie entre juin, quand l'arrêt est entré en vigueur, et novembre, quand la "proposition 8" a été adoptée, se sont retrouvés dans une situation administrative incertaine.
   
Mais les tenants de la "proposition 8" ont indiqué vendredi avoir demandé à la Cour suprême de considérer que ces unions étaient désormais nulles et non avenues.
   
Dans leur argumentaire, les membres de la coalition "Protect Marriage" estiment que "la brièveté de la proposition 8 la rend très claire. Il n'existe pas de clauses conditionnelles, d'exceptions, d'exemptions ou d'exclusions. (...) cette formulation englobe autant les mariages entre personnes du même sexe conclus avant qu'après" l'adoption du référendum.
   
Cette offensive juridique intervient alors que trois procédures distinctes ont été lancées contre la proposition 8 devant la Cour suprême. Le 19 novembre, la juridiction avait annoncé qu'elle allait les examiner, sans dire quand.
   
Deux recours pour faire invalider l'amendement constitutionnel ont été introduits par l'Association américaine de défense des libertés civiles (ACLU), le Centre national pour les droits des lesbiennes et l'organisation Lambda Legal, tandis qu'un troisième était déposé par les villes de San Francisco, Los Angeles et Santa Clara.
   
Contactés par l'AFP vendredi pour une réaction, ni Lambda Legal ni l'ACLU n'ont rappelé dans l'immédiat.
   
Les partisans de la "proposition 8" ont par ailleurs annoncé vendredi avoir étoffé leur équipe avec l'arrivée de l'ancien procureur Kenneth Starr, célèbre pour avoir dirigé l'enquête qui avait débouché sur une procédure de destitution contre le président Bill Clinton dans l'affaire Monica Lewinsky.
   
M. Starr, actuel doyen de la faculté de droit de l'université Pepperdine à Malibu, près de Los Angeles, "plaidera l'affaire devant la cour suprême de Californie au nom des partisans officiels de la proposition 8", ont précisé ces derniers.
   
Avec l'adoption de la "proposition 8", il ne reste que deux Etats américains où les mariages entre personnes du même sexe sont reconnus: le Massachusetts (nord-est) et le Connecticut voisin. Mais de nombreux autres Etats interdisent ces unions dans leur Constitution.
   
En Californie et dans le reste du pays, les partisans du mariage gay n'ont pas baissé les bras depuis le 4 novembre, organisant de nombreuses manifestations, notamment dirigées contre les Mormons, religion dont des fidèles ont contribué financièrement à la campagne de la "proposition 8".
   
Le 10 décembre, des membres de la communauté homosexuelle américaine ont organisé une journée d'action baptisée "un jour sans gays" pour protester contre l'interdiction des mariages gays en Californie.

Première publication : 20/12/2008

COMMENTAIRE(S)