Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

EUROPE

Berlusconi offre sa médiation entre Washington et Moscou

Vidéo par Aurore DUPUIS , Sophie DAVIDSON , Olivia SALAZAR WINSPEAR

Dernière modification : 21/12/2008

Le chef du gouvernement italien, dont le pays prendra la présidence du G8 le 1er janvier prochain, a affirmé avoir fait jouer son "autorité personnelle" pour favoriser une rencontre entre Barack Obama et Dmitri Medvedev.

AFP - Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, dont le pays prendra la présidence du G8 le 1er janvier, a annoncé samedi soir qu'il "avait commencé à travailler" à une rencontre Medvedev-Obama, au cours d'une conférence de presse.

"Nous avons commencé à travailler, grâce à la vieille amitié qui existe avec la direction de la Fédération de Russie et la nouvelle administration américaine sur une possible rencontre" entre le président russe Dmitri Medvedev et le président élu américain Barack Obama, a déclaré Silvio Berlusconi, dans une conférence de presse de fin d'année.

Silvio Berlusconi a fait notamment état de son "autorité personnelle" pour favoriser une telle rencontre au sommet.

Depuis son retour au pouvoir en mai dernier, le chef du gouvernement a régulièrement exprimé le souhait de jouer le rôle d'intermédiaire entre Washington et Moscou, mettant en avant ses bonnes relations avec le Premier ministre russe Vladimir Poutine.

Evoquant les précédents sommets du G8 présidés par l'Italie (1994, 2001), M. Berlusconi, 72 ans, a souligné qu'il était "le seul à résister" alors que "la scène (mondiale) avait changé".

"Mon expérience pourra certainement être utile", a-t-il ajouté à propos du troisième sommet du G8 qu'il présidera du 8 au 10 juillet 2009 à La Maddalena, en Sardaigne.

En réponse à une question, il a indiqué que "l'aide aux pays les plus pauvres" serait l'un des "thèmes prioritaires" à l'ordre du jour du prochain G8.

Rome a déjà annoncé que ce sommet serait élargi aux pays émergents et à l'Afrique.

Le deuxième jour du sommet doit voir la participation des pays du G5 composé des cinq principales économies émergentes --Chine, Inde, Afrique du Sud, Mexique et Brésil-- et de l'Egypte tandis qu'une représentation du continent africain ainsi que l'Indonésie et l'Australie participeront au troisième jour des débats.

Le G8 comprend l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Japon et la Russie.
 

Première publication : 21/12/2008

COMMENTAIRE(S)