Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

EUROPE

Berlusconi offre sa médiation entre Washington et Moscou

©

Vidéo par Aurore DUPUIS , Sophie DAVIDSON , Olivia SALAZAR WINSPEAR

Dernière modification : 21/12/2008

Le chef du gouvernement italien, dont le pays prendra la présidence du G8 le 1er janvier prochain, a affirmé avoir fait jouer son "autorité personnelle" pour favoriser une rencontre entre Barack Obama et Dmitri Medvedev.

AFP - Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, dont le pays prendra la présidence du G8 le 1er janvier, a annoncé samedi soir qu'il "avait commencé à travailler" à une rencontre Medvedev-Obama, au cours d'une conférence de presse.

"Nous avons commencé à travailler, grâce à la vieille amitié qui existe avec la direction de la Fédération de Russie et la nouvelle administration américaine sur une possible rencontre" entre le président russe Dmitri Medvedev et le président élu américain Barack Obama, a déclaré Silvio Berlusconi, dans une conférence de presse de fin d'année.

Silvio Berlusconi a fait notamment état de son "autorité personnelle" pour favoriser une telle rencontre au sommet.

Depuis son retour au pouvoir en mai dernier, le chef du gouvernement a régulièrement exprimé le souhait de jouer le rôle d'intermédiaire entre Washington et Moscou, mettant en avant ses bonnes relations avec le Premier ministre russe Vladimir Poutine.

Evoquant les précédents sommets du G8 présidés par l'Italie (1994, 2001), M. Berlusconi, 72 ans, a souligné qu'il était "le seul à résister" alors que "la scène (mondiale) avait changé".

"Mon expérience pourra certainement être utile", a-t-il ajouté à propos du troisième sommet du G8 qu'il présidera du 8 au 10 juillet 2009 à La Maddalena, en Sardaigne.

En réponse à une question, il a indiqué que "l'aide aux pays les plus pauvres" serait l'un des "thèmes prioritaires" à l'ordre du jour du prochain G8.

Rome a déjà annoncé que ce sommet serait élargi aux pays émergents et à l'Afrique.

Le deuxième jour du sommet doit voir la participation des pays du G5 composé des cinq principales économies émergentes --Chine, Inde, Afrique du Sud, Mexique et Brésil-- et de l'Egypte tandis qu'une représentation du continent africain ainsi que l'Indonésie et l'Australie participeront au troisième jour des débats.

Le G8 comprend l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Japon et la Russie.
 

Première publication : 21/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)