Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'ex-Premier ministre Sheikh Hasina menacé de mort

©

Dernière modification : 21/12/2008

À quelques jours des législatives, le Bangladesh a renforcé les mesures de sécurité autour du candidat Sheikh Hasina Wajed. Des informations du renseignement indien évoquent des menaces de mort à l'encontre de l'ex-Premier ministre.

AFP - Le Bangladesh a renforcé les mesures de sécurité autour de l'ex-Premier ministre Sheikh Hasina Wajed à la suite d'informations d'origine indienne faisant état de menaces de mort contre elle de la part d'extrémistes musulmans, a-t-on appris dimanche de source officielle.
   
Une enquête a été ouverte quand la chaîne de télévision CNN-IBN citant une source non identifiée du renseignement indien a fait état de menaces de mort contre Sheikh Hasina qui est candidate aux élections législatives du 29 décembre, a indiqué dimanche Hasan Mahmud Khandaker, directeur général du Bataillon d'action rapide (RAB), un corps d'élite.
   
"Les mesures de sécurité autour de Sheikh Hasina ont été renforcées. Le RAB et la police enquêtent sur les menaces", a déclaré M. Khandaker.
   
Selon lui, la sécurité a aussi été accrue pour sa grande rivale Khaleda Zia, également ancienne Premier ministre et chef du Parti nationaliste du Bangladesh.
   
Le parti de la Ligue Awami de Sheikh Hasina et ses alliés sont des candidats de premier plan aux législatives censées ouvrir la voie à un gouvernement démocratique après deux années d'un régime de technocrates soutenu par les militaires.
   
Sheikh Hasina Wajed a été Premier ministre de 1996 à 2001 et fut la cible d'une tentative d'assassinat en 2004 lorsque des islamistes présumés avaient lancé des grenades dans sa direction, tuant 20 personnes et faisant des centaines de blessés.
   
Le Bangladesh, l'un des pays musulmans les plus peuplés du monde, a été frappé par de nombreux attentats islamistes ces dernières années, notamment 400 attaques à l'explosif en un seul jour en août 2005, perpétrés par le mouvement interdit Jamayetul Mujahideen Bangladesh.
   
Samedi, les autorités ont annoncé qu'elles avaient déployé près de 50.000 soldats pour empêcher toute violence avant les élections.
   
Après des mois d'affrontements entre les principales forces politiques - ayant fait des dizaines de morts à partir d'octobre 2006 - l'armée était intervenue, faisant annuler des législatives prévues au début 2007 et imposant le 11 janvier 2007 l'état d'urgence, levé mercredi dernier.
 

Première publication : 21/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)