Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Afrique Asie - pacifique

Pékin va envoyer trois navires de guerre dans le golfe d'Aden

Dernière modification : 21/12/2008

Soucieux de protéger sa flotte de la piraterie maritime, Pékin a annoncé l'envoi de trois bâtiments de guerre dans le golfe d'Aden, au large de la Somalie, où plusieurs bateaux chinois ont été attaqués ces derniers mois.

AFP - La Chine a annoncé samedi l'envoi de trois navires de guerre dans le Golfe d'Aden pour lutter contre la piraterie maritime au large de la Somalie, a annoncé l'agence Chine Nouvelle.
  
Plusieurs navires chinois ont été attaqués ces derniers mois.
  
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Jianchao a déclaré que les navires, deux destroyers et un navire de ravitaillement, partiraient le 26 décembre pour rejoindre la flotte internationale qui patrouille au large de la Somalie, selon l'agence officielle chinoise.
  
"Leur principale mission consistera à veiller sur la sécurité des navires et des équipages chinois ainsi que sur celle des bateaux transportant de l'aide humanitaire pour les organisations internationales comme le Programme Alimentaire mondial (PAM) de l'ONU", a indiqué M. Liu.
  
"Les navires chinois se conformeront strictement aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et aux lois internationales. Ils souhaitent travailler avec les autres pays et prendre part aux missions d'aide humanitaire", a-t-il ajouté.
  
M. Liu avait annoncé jeudi que la Chine s'apprêtait à envoyer des navires de guerre dans le Golfe d'Aden.
  
Mardi, le Conseil de Sécurité de l'ONU avait approuvé une résolution  autorisant pour un an des opérations internationales sur le territoire de Somalie.
  
Cette résolution autorise les Etats engagés dans la lutte contre la piraterie maritime à "prendre toutes les mesures nécessaires en Somalie pour empêcher d'agir ceux qui utilisent son territoire pour préparer, faciliter ou entreprendre des actes de piraterie en mer".
  
Mercredi, un navire chinois avait été attaqué à l'aube mais l'équipage avait tenu tête aux pirates jusqu'à l'arrivée des forces de la coalition qui ont repoussé les attaquants.
  
Selon M. Liu, sept navires, soit appartenant à des compagnies chinoises, soit transportant des équipages chinois ou des cargaisons en provenance de Chine, ont été attaqués par des pirates dans le Golfe d'Aden depuis janvier 2008.
  
Au moins 108 bateaux ont été attaqués par des pirates somaliens depuis le début de l'année et 42 ont été capturés, selon le Centre antipiraterie du Bureau maritime international (BMI), dont le siège est à Kuala Lumpur.

Première publication : 21/12/2008

COMMENTAIRE(S)