Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

EUROPE EUROPE

Les communications entre l'Europe et l'Asie perturbées

Dernière modification : 22/12/2008

L'opération de maintenance visant à réparer les trois câbles de communication endommagés en Méditerranée a démarré. Depuis vendredi, les liaisons téléphoniques et Internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées.

AFP - Le bateau de maintenance envoyé par France Télécom à la suite de la rupture de câbles sous-marins en Méditerranée est arrivé sur les lieux et a commencé les travaux de réparation, a-t-on appris dimanche auprès de l'opérateur.

Parti dans la nuit de vendredi à samedi de la Seyne-sur-Mer (Var), le navire-câblier, baptisé le "Raymond Croze", est parvenu à destination vers 14H00 GMT (15H00 à Paris), avec 64 membres à son bord, a indiqué à l'AFP un porte-parole de France Télécom.

"Le robot a commencé sa mission" qui consiste à repérer les câbles, situés à une profondeur de 200 à 400 mètres, a-t-il expliqué, en précisant qu'ils peuvent avoir été déplacés de "quelques dizaines de mètres, voire de kilomètres, si c'est une ancre" qui est à l'origine de l'incident.

Une fois localisés, les câbles seront alors remontés à bord du bateau pour y être "réparés fibre par fibre".

Les liaisons téléphoniques et internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées depuis vendredi matin après une coupure de câbles localisée en Méditerranée, entre la Sicile et la Tunisie, sur des segments reliant la Sicile à l'Egypte.

"Les inquiétudes sur la Tunisie", qui avait connu dans la nuit de "fortes perturbations", sont "maintenant levées", a par ailleurs assuré le porte-parole de France Télécom, qui avait évoqué dans la matinée le risque d'"une rupture totale du trafic".

Parmi les autres zones touchées, l'Inde, affectée à 82% vendredi, ne l'est "plus qu'à 60%" et le trafic a été "rétabli à 80%" vers la Réunion.

Des "stratégies de délestage" ont été mises en place afin de limiter les perturbations, a rappelé France Télécom, qui a par ailleurs confirmé les estimations de rétablissement pour l'un des câbles au 25 décembre et évalué au 31 décembre-1er janvier un retour à la normale.

Au total, trois câbles transcontinentaux ont été endommagés, ainsi qu'un petit câble mineur privé reliant Malte à l'Italie.

Première publication : 22/12/2008

COMMENTAIRE(S)