Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

EUROPE EUROPE

Les communications entre l'Europe et l'Asie perturbées

Dernière modification : 22/12/2008

L'opération de maintenance visant à réparer les trois câbles de communication endommagés en Méditerranée a démarré. Depuis vendredi, les liaisons téléphoniques et Internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées.

AFP - Le bateau de maintenance envoyé par France Télécom à la suite de la rupture de câbles sous-marins en Méditerranée est arrivé sur les lieux et a commencé les travaux de réparation, a-t-on appris dimanche auprès de l'opérateur.

Parti dans la nuit de vendredi à samedi de la Seyne-sur-Mer (Var), le navire-câblier, baptisé le "Raymond Croze", est parvenu à destination vers 14H00 GMT (15H00 à Paris), avec 64 membres à son bord, a indiqué à l'AFP un porte-parole de France Télécom.

"Le robot a commencé sa mission" qui consiste à repérer les câbles, situés à une profondeur de 200 à 400 mètres, a-t-il expliqué, en précisant qu'ils peuvent avoir été déplacés de "quelques dizaines de mètres, voire de kilomètres, si c'est une ancre" qui est à l'origine de l'incident.

Une fois localisés, les câbles seront alors remontés à bord du bateau pour y être "réparés fibre par fibre".

Les liaisons téléphoniques et internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées depuis vendredi matin après une coupure de câbles localisée en Méditerranée, entre la Sicile et la Tunisie, sur des segments reliant la Sicile à l'Egypte.

"Les inquiétudes sur la Tunisie", qui avait connu dans la nuit de "fortes perturbations", sont "maintenant levées", a par ailleurs assuré le porte-parole de France Télécom, qui avait évoqué dans la matinée le risque d'"une rupture totale du trafic".

Parmi les autres zones touchées, l'Inde, affectée à 82% vendredi, ne l'est "plus qu'à 60%" et le trafic a été "rétabli à 80%" vers la Réunion.

Des "stratégies de délestage" ont été mises en place afin de limiter les perturbations, a rappelé France Télécom, qui a par ailleurs confirmé les estimations de rétablissement pour l'un des câbles au 25 décembre et évalué au 31 décembre-1er janvier un retour à la normale.

Au total, trois câbles transcontinentaux ont été endommagés, ainsi qu'un petit câble mineur privé reliant Malte à l'Italie.

Première publication : 22/12/2008

COMMENTAIRE(S)