Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE EUROPE

Les communications entre l'Europe et l'Asie perturbées

Dernière modification : 22/12/2008

L'opération de maintenance visant à réparer les trois câbles de communication endommagés en Méditerranée a démarré. Depuis vendredi, les liaisons téléphoniques et Internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées.

AFP - Le bateau de maintenance envoyé par France Télécom à la suite de la rupture de câbles sous-marins en Méditerranée est arrivé sur les lieux et a commencé les travaux de réparation, a-t-on appris dimanche auprès de l'opérateur.

Parti dans la nuit de vendredi à samedi de la Seyne-sur-Mer (Var), le navire-câblier, baptisé le "Raymond Croze", est parvenu à destination vers 14H00 GMT (15H00 à Paris), avec 64 membres à son bord, a indiqué à l'AFP un porte-parole de France Télécom.

"Le robot a commencé sa mission" qui consiste à repérer les câbles, situés à une profondeur de 200 à 400 mètres, a-t-il expliqué, en précisant qu'ils peuvent avoir été déplacés de "quelques dizaines de mètres, voire de kilomètres, si c'est une ancre" qui est à l'origine de l'incident.

Une fois localisés, les câbles seront alors remontés à bord du bateau pour y être "réparés fibre par fibre".

Les liaisons téléphoniques et internet entre l'Europe et la zone Asie/Proche-Orient sont perturbées depuis vendredi matin après une coupure de câbles localisée en Méditerranée, entre la Sicile et la Tunisie, sur des segments reliant la Sicile à l'Egypte.

"Les inquiétudes sur la Tunisie", qui avait connu dans la nuit de "fortes perturbations", sont "maintenant levées", a par ailleurs assuré le porte-parole de France Télécom, qui avait évoqué dans la matinée le risque d'"une rupture totale du trafic".

Parmi les autres zones touchées, l'Inde, affectée à 82% vendredi, ne l'est "plus qu'à 60%" et le trafic a été "rétabli à 80%" vers la Réunion.

Des "stratégies de délestage" ont été mises en place afin de limiter les perturbations, a rappelé France Télécom, qui a par ailleurs confirmé les estimations de rétablissement pour l'un des câbles au 25 décembre et évalué au 31 décembre-1er janvier un retour à la normale.

Au total, trois câbles transcontinentaux ont été endommagés, ainsi qu'un petit câble mineur privé reliant Malte à l'Italie.

Première publication : 22/12/2008

COMMENTAIRE(S)