Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

MODE

Les grandes maisons de couture présentent leur collection croisière 2016

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

REPORTERS

Thaïlande : face à la junte, la dissidence tente de résister

En savoir plus

Asie - pacifique

Le seul survivant des commandos affirme être Pakistanais

Dernière modification : 24/12/2008

Selon l'agence de presse indienne PTI, l'unique survivant des commandos des attentats de Bombay, Mohammed Ajmal Amir Iman, a affirmé par écrit être "citoyen pakistanais". Il souhaite donc rencontrer l'ambassadeur du Pakistan.

AFP - Le ministère indien des affaires étrangères a remis lundi à un diplomate pakistanais une lettre de l'unique survivant des commandos ayant commis les attentats de Bombay fin novembre, dans laquelle cet homme affirme être pakistanais, a rapporté l'agence de presse indienne PTI.

Dans cette lettre, Mohammed Ajmal Amir Iman "dit qu'il est citoyen pakistanais et qu'il veut rencontrer le haut commissaire" (ambassadeur) du Pakistan en Inde, a précisé PTI.

Une photocopie de cette lettre a été remise au haut commissaire en exercice M. Afrasiab, selon un responsable du ministère qui avait spécialement convoqué le diplomate pour l'occasion.

Le survivant est en cours d'interrogatoire par la police de Bombay.

Les attentats de la fin novembre avaient fait 172 morts, dont neuf des assaillants, tués par les forces de l'ordre.

Première publication : 22/12/2008

COMMENTAIRE(S)