Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, candidat au départ....

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

Economie

La baisse des taux chinois déçoit les marchés asiatiques

Dernière modification : 24/10/2009

La Chine a ramené lundi ses taux d'intérêt à 5,31% pour les prêts et 2,25% pour les dépôts. Mardi, la Bourse de Shanghaï a clôturé en baisse de 4,55%. Les investisseurs tablaient sur une baisse des taux plus importante.

AFP - La bourse de Shanghai a clôturé en baisse de 4,55% mardi, au lendemain de l'annonce d'une baisse des taux d'intérêts qui n'a pas suffi à renforcer la confiance des investisseurs, selon des courtiers.
  
L'indice composite -- regroupant des valeurs libellées en yuans et d'autres en dollars -- a terminé à 1.897,225 points dans un volume d'échanges de 66,98 milliards de yuans (9,79 milliards de dollars).
  
L'indice avait déjà fini en baisse lundi, de 1,52%, alors qu'il avait progressé de 3,3% la semaine dernière, le marché s'attendant notamment à une annonce au cours du week-end d'une baisse des taux d'intérêt.
  
L'annonce de la Banque centrale est intervenue lundi soir, mais la réduction de 27 points de base est plus faible que prévu par certains analystes qui ont souligné que son impact serait vraisemblablement limité.

Première publication : 23/12/2008

COMMENTAIRE(S)