Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

EUROPE

Le message de Noël d'Ahmadinejad sur Channel Four

Dernière modification : 24/12/2008

La chaîne de télévision britannique Channel Four diffuse un message de Noël du président iranien. Chaque année depuis 1993, la chaîne invite une personnalité pour un message alternatif à celui de la reine Elizabeth II.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad va prononcer cette année le message de Noël alternatif de Channel Four, destiné à concurrencer celui de la reine Elizabeth II, a annoncé mercredi la chaîne de télévision britannique.

Dans ce message spirituel qui sera retransmis jeudi sur Channel Four à 19h15 GMT, M. Ahmadinejad, tout en présentant ses voeux de bonne année aux Britanniques, confie que si Jésus était vivant aujourd'hui, il s'opposerait aux "puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes".

Chaque année depuis 1993, Channel Four a demandé à une personnalité de prononcer un message de Noël alternatif à celui de la reine Elizabeth.

Dans ce message, dont des extraits ont été publiés mercredi, M. Ahmadinejad commence par féliciter les Britanniques et les chrétiens en ce jour anniversaire de la naissance de Jésus, qui est aussi un des prophètes de l'islam.

Puis il déclare : "Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il se tiendrait aux côtés du peuple dans son opposition aux puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes".

"Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il hisserait la bannière de la justice et de l'amour pour l'humanité afin de s'opposer aux bellicistes, aux envahisseurs, aux terroristes et aux tyrans du monde", ajoute-t-il.

S'exprimant en farsi, la langue iranienne, M. Ahmadinejad affirme que les problèmes de l'humanité tiennent au rejet de la religion, mais prédit que le Christ reviendra sur terre pour "guider le monde vers l'amour, la fraternité et la justice".

Il conclut son message en disant prier "pour que la nouvelle année soit une année de bonheur, de prospérité, de paix et de fraternité pour l'humanité".

L'ambassadeur israélien à Londres, Ron Prosor, a dénoncé dans la décision de Channel Four d'offrir cette tribune à M. Ahmadinejad un "scandale et une source d'embarras national".

L'une des responsables de Channel Four, Dorothy Byrne, a justifié le choix du président iranien par son "énorme influence" et par le souhait de proposer aux Britanniques un "aperçu d'une vision alternative du monde".

La liste des personnalités invitées par Channel Four à délivrer ce message de Noël est des plus hétéroclites. Elle inclut au fil des ans le révérend américain Jesse Jackson, l'actrice française Brigitte Bardot, le comédien britannique Sacha Baron Cohen, une survivante des attentats du 11 septembre 2001, le personnage de dessin animé Marge Simpson, le chef britannique Jamie Oliver, une musulmane britannique portant le niqab (voile intégral ne découvrant que les yeux), ou un soldat britannique blessé en Afghanistan et amputé d'un bras.

Les relations entre la Grande-Bretagne et l'Iran sont houleuses en raison notamment du refus de Téhéran de suspendre son programme d'enrichissement d'uranium.

Première publication : 24/12/2008

COMMENTAIRE(S)