Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

EUROPE

Le message de Noël d'Ahmadinejad sur Channel Four

©

Dernière modification : 24/12/2008

La chaîne de télévision britannique Channel Four diffuse un message de Noël du président iranien. Chaque année depuis 1993, la chaîne invite une personnalité pour un message alternatif à celui de la reine Elizabeth II.

AFP - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad va prononcer cette année le message de Noël alternatif de Channel Four, destiné à concurrencer celui de la reine Elizabeth II, a annoncé mercredi la chaîne de télévision britannique.

Dans ce message spirituel qui sera retransmis jeudi sur Channel Four à 19h15 GMT, M. Ahmadinejad, tout en présentant ses voeux de bonne année aux Britanniques, confie que si Jésus était vivant aujourd'hui, il s'opposerait aux "puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes".

Chaque année depuis 1993, Channel Four a demandé à une personnalité de prononcer un message de Noël alternatif à celui de la reine Elizabeth.

Dans ce message, dont des extraits ont été publiés mercredi, M. Ahmadinejad commence par féliciter les Britanniques et les chrétiens en ce jour anniversaire de la naissance de Jésus, qui est aussi un des prophètes de l'islam.

Puis il déclare : "Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il se tiendrait aux côtés du peuple dans son opposition aux puissances agressives, acrimonieuses et expansionnistes".

"Si le Christ était sur terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'Il hisserait la bannière de la justice et de l'amour pour l'humanité afin de s'opposer aux bellicistes, aux envahisseurs, aux terroristes et aux tyrans du monde", ajoute-t-il.

S'exprimant en farsi, la langue iranienne, M. Ahmadinejad affirme que les problèmes de l'humanité tiennent au rejet de la religion, mais prédit que le Christ reviendra sur terre pour "guider le monde vers l'amour, la fraternité et la justice".

Il conclut son message en disant prier "pour que la nouvelle année soit une année de bonheur, de prospérité, de paix et de fraternité pour l'humanité".

L'ambassadeur israélien à Londres, Ron Prosor, a dénoncé dans la décision de Channel Four d'offrir cette tribune à M. Ahmadinejad un "scandale et une source d'embarras national".

L'une des responsables de Channel Four, Dorothy Byrne, a justifié le choix du président iranien par son "énorme influence" et par le souhait de proposer aux Britanniques un "aperçu d'une vision alternative du monde".

La liste des personnalités invitées par Channel Four à délivrer ce message de Noël est des plus hétéroclites. Elle inclut au fil des ans le révérend américain Jesse Jackson, l'actrice française Brigitte Bardot, le comédien britannique Sacha Baron Cohen, une survivante des attentats du 11 septembre 2001, le personnage de dessin animé Marge Simpson, le chef britannique Jamie Oliver, une musulmane britannique portant le niqab (voile intégral ne découvrant que les yeux), ou un soldat britannique blessé en Afghanistan et amputé d'un bras.

Les relations entre la Grande-Bretagne et l'Iran sont houleuses en raison notamment du refus de Téhéran de suspendre son programme d'enrichissement d'uranium.

Première publication : 24/12/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)