Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En une seconde, tout s'est écroulé"

En savoir plus

SCIENCES

Les Américains préfèrent le Net aux journaux pour s'informer

Dernière modification : 25/12/2008

Pour la première fois, selon une étude, les Américains cherchent leurs informations sur Internet plutôt que dans les journaux. La télévision reste en tête. Entre 2007 et 2008, l'usage du Net comme source d'informations a bondi de 16 points.

AFP - Internet est devenu en 2008 la deuxième source d'informations des Américains, dépassant pour la première fois la presse écrite traditionnelle, mais la télévision reste de loin le média privilégié, selon une enquête menée par le centre d'études américain Pew.
  
Quelque 40% des Américains disent ainsi aller d'abord sur internet pour se tenir au courant de l'actualité, contre 35% qui préfèrent lire des journaux. L'enquête, publiée mardi, montre une progression spectaculaire d'internet entre 2007 et 2008, avec un bond de 16 points, tandis que les journaux connaissent une érosion lente de leur lectorat depuis plusieurs années.
  
La télévision reste la source principale d'informations pour 70% des Américains. Chez les personnes âgées de moins de 30 ans, le nombre de personnes préférant la télévision tombe toutefois à 59%, soit 9 points de moins qu'une étude précédente publiée en septembre 2007.
  
Le sondage a été réalisé auprès de 1.489 personnes entre le 3 et le 7 décembre. La marge d'erreur n'a pas été précisée.

Première publication : 25/12/2008

COMMENTAIRE(S)