Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

SCIENCES

Les Américains préfèrent le Net aux journaux pour s'informer

Dernière modification : 25/12/2008

Pour la première fois, selon une étude, les Américains cherchent leurs informations sur Internet plutôt que dans les journaux. La télévision reste en tête. Entre 2007 et 2008, l'usage du Net comme source d'informations a bondi de 16 points.

AFP - Internet est devenu en 2008 la deuxième source d'informations des Américains, dépassant pour la première fois la presse écrite traditionnelle, mais la télévision reste de loin le média privilégié, selon une enquête menée par le centre d'études américain Pew.
  
Quelque 40% des Américains disent ainsi aller d'abord sur internet pour se tenir au courant de l'actualité, contre 35% qui préfèrent lire des journaux. L'enquête, publiée mardi, montre une progression spectaculaire d'internet entre 2007 et 2008, avec un bond de 16 points, tandis que les journaux connaissent une érosion lente de leur lectorat depuis plusieurs années.
  
La télévision reste la source principale d'informations pour 70% des Américains. Chez les personnes âgées de moins de 30 ans, le nombre de personnes préférant la télévision tombe toutefois à 59%, soit 9 points de moins qu'une étude précédente publiée en septembre 2007.
  
Le sondage a été réalisé auprès de 1.489 personnes entre le 3 et le 7 décembre. La marge d'erreur n'a pas été précisée.

Première publication : 25/12/2008

COMMENTAIRE(S)